Belle de nuit de Sonia Frisco

9 Eve
9
Cet article vous a plu ? Pensez à nous le dire et à le partager !

Belle de nuit en bref

Mia, jeune italienne de 24 ans, tient une boutique de prêt à porter. Elle a soif de liberté et accepte de rencontrer Lana suite à une petite annonce qui lui donne l’espoir de pouvoir vivre sa vie.  Si son choix peut en indigner certains , elle sait que sa meilleure amie, Marina peut la comprendre.

Le Mot de l’éditeur

Deux Filles Deux Destins Une Histoire
Il existe des réalités qui dépassent la plus incroyable fiction, des rêves pour lesquels on est prêt à tout donner, des amitiés plus fortes que toutes les adversités.
La violence ne sévit pas toujours à visage découvert, bien souvent elle porte des masques, pour cacher sa laideur et sa misère. Dans un monde redoutable qui la veut prisonnière, Mia va lutter de toutes ses forces pour sauver son histoire personnelle et trouver l’amour, la liberté et la vie… avec, pour seuls alliés, un espoir, un rêve et une amie. On dit de la liberté qu’elle n’a pas de prix.
C’est parce que sa valeur est inestimable… Mais la liberté a toujours un prix. Et quand on le connaît, on le paye. Il doit certainement y avoir en nous le souvenir d’un monde ou d’un lieu où l’on a été heureux.
Qu’est-ce que la Vie ? Qu’est-ce que le Temps ? Qu’est-ce que l’amour, l’amitié et l’infini ?

Quelques mots sur l’auteur Sonia Frisco

Née à Genève en 1973, Sonia Frisco est fille d’émigrés italiens. Elle donne des cours d’Italien en Angleterre puis ouvre un commerce de prêt-à-porter italien à Genève avant de commencer à écrire des romans. Elle s’interrompt quelques années . Elle tombe brutalement malade en 2003, retourne en Italie puis s’occupe de la gestion d’une société de service informatique, voyage à l’étranger avant de reprendre l’écriture.
Pour en savoir plus : http://www.soniafrisco.com

Notre avis

Sonia Frisco fait à la fois une description très fine de la personnalité de Mia, de ses hésitations, de ses motivations, de ses liens avec sa famille, de ses espoirs, de son amitié avec Marina.
Elle donne par ailleurs un aperçu du milieu de la prostitution de façon réaliste. Cela en fait un livre poignant, mettant en exergue le carcan des traditions familiales qui peuvent nous enfermer. Le passage de la 3ème à la 1ème personne du singulier marque une rupture dans le récit très émouvante. Ce livre n’est pas noir pour autant car ce qui en ressort est la force de l’amitié et de l’amour. C’est avant tout un très beau roman hommage sur la vie. Des citations introduisent chaque grande partie et chaque chapitre, accompagnant ainsi l’évolution de l’état d’esprit des personnages.

Cet article vous a plu ? Pensez à nous le dire et à le partager !


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve

La Marie France Bag pour découvrir des nouveautés chaque mois

Cet article vous a plu ? Pensez à nous le dire et...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *