Une femme à la mer de Marie-Eve Stenuit

7 Eve
7
Cet article vous a plu ? Pensez à nous le dire et à le partager !

Une femme à la mer en bref

Cet ouvrage retrace l’histoire de 8 femmes naufragées du XVIe et XIXe siècle.
Il commence par une carte avec la localisation des naufrages évoqués. Quelques pages d’illustration de ces femmes.

Le mot de l’éditeur

« Les femmes et les enfants d’abord ! » a-t-on coutume de dire. Un bel adage que les statistiques viennent allègrement contredire : les chiffres montrent même qu’en cas de naufrage, les femmes ont toujours constitué le groupe qui payait le plus lourd tribut à la mer ! Du xvie au xixe siècle, de l’Atlantique au Pacifique en passant par la Manche, la Méditerranée et l’océan Indien, découvrez les les aventures et mésaventures maritimes de ces figures féminines aux destinées tantôt heureuses tantôt tragiques.

Quelques mots sur l’auteur Marie-Ève Sténuit

Marie-Ève Sténuit est née à Bruxelles en 1955. Historienne de l’art et archéologue, elle exerce la profession d’archéologue et d’écrivain. Elle pratique l’archéologie sous-marine et participe à des fouilles terrestres au Proche-Orient. Elle est également co-directrice du GRASP (Groupe de Recherche Archéologique Sous-Marine Post-Médiévale) créé par son père, Robert Sténuit. Elle partage le reste de son temps entre la Belgique et l’Indonésie. Elle est l’auteur de Femmes pirates, les écumeuses des mers.

Notre avis

Un récit bien documenté sur un sujet original, qui fait la part des mythes et fictions du récit historique. Nous apprenons ainsi que la consigne « Les femmes et les enfants d’abord » ne fut poussé la première fois qu’en 1852 mais découvrons également le destin passionnant de femmes plus ou moins connues.

En savoir plus sur le livre | Commander le livre

Voir aussi du même auteur

Femmes pirates : Les écumeuses des mers

Cet article vous a plu ? Pensez à nous le dire et à le partager !


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve

Un repas au parfum de vacances à la Plage parisienne

Cet article vous a plu ? Pensez à nous le dire et...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *