[JEUX] Après Greenville 1989, voici Paris 1889, la suite

Paris 1889 est une très bonne surprise, une version améliorée de Greenville 1989, sous la forme d'un jeu indépendant qui assure une continuité scénaristique en mettant en scène les mêmes personnages. Dans Paris 1889, on gagne ensemble, on perd ensemble.

9 François
9

 1,706 total views,  16 views today

Présentation du jeu

Paris 1889 est un jeu coopératif narratif et d’horreur pour 3 à 6 joueurs, d’une durée de 20 à 40 minutes, créé par Florian Fay, illustré par David Sitbon et édité en 2020 par Sorry We Are French (SWAF pour les intimes).

Après Greenville 1989, Paris 1889

Greenville, été 1999.

Cela fait maintenant 10 ans que les événements de Greenville se sont produits. Ce soir, a lieu la réunion des anciens élèves de la promotion 89. Brandon, Cindy, Julius, Kim, Manelle et Marty sont désormais de jeunes adultes et ils ne se sont pas revus depuis des années. Cette soirée promet d’être épique pour ces valeureux aventuriers !!

Après quelques pas de danse enflammés sur « Baby One More Time » (un titre annonciateur) et « Believe » (décidément…), la courageuse bande décide de redescendre dans les souterrains de la ville pour se remémorer leurs aventures.

Après une bonne heure de promenade, l’équipe se retrouve face à face avec un portail magique !!! Se regardant tous et sans hésiter un instant – Julius le premier – ils sautent à travers ce nuage violet, vers l’inconnu… Il fait jour. Nos six protagonistes se réveillent doucement. Ils se trouvent dans un vieil appartement où tout semble étrange : la chaleur, l’humidité et la décoration d’un autre temps. Julius se dirige doucement vers la fenêtre et s’adresse alors au reste du groupe : « Mes amis, cette fois-ci je crois que nous avons vraiment fait un grand saut, mais dans le temps… »

Face à eux, Paris, 110 ans plus tôt ! 100 ans avant les évènements de Greenville. Ce portail n’était pas là par hasard. Le mal est revenu. Après quelques semaines d’investigation, ils se rendent compte que le groupuscule qui avait déclenché les évènements de Greenville, la secte de l’Anneau Rouge comme ils les surnommaient, était présent à Paris un siècle plus tôt. Son leader, un monstre, appelé aussi « l’Abomination », s’apprêtait à renverser l’équilibre des forces entre le bien et le mal à l’aide d’anneaux magiques…

C’est maintenant que l’aventure de Paris 1889 commence, vous devez affronter l’Abomination ou dérober les anneaux afin de stopper cette incantation et vaincre les forces du mal.

On gagne ensemble, on perd ensemble

Il s’agit d’un jeu indépendant de Greenville 1989 qui assure une continuité scénaristique en mettant en scène les mêmes personnages.

Dans Paris 1889, vous y incarnez un jeune adulte d’une petite ville américaine à la fin des années 1990. 10 années après les événements de Greenville, vous retrouvez vos amis lors d’une réunion d’anciens élèves. Au cours de la soirée, vous décidez de retourner dans les sous-sols de Greenville pour vous remémorer l’aventure vécue ensemble 10 ans plus tôt. C’est alors que vous tombez nez à nez avec un portail magique.

Attiré une nouvelle fois vers l’aventure, vous empruntez ce portail et vous retrouvez à Paris en 1889, là où tout a commencé. La Secte de l’Anneau Rouge vénère une créature appelée « Abomination » et s’apprête à renverser l’équilibre des forces entre le bien le mal grâce à de mystérieux anneaux magiques… Pour mettre fin à tout cela, vous devez affronter l’Abomination ou dérober les anneaux !

Un préquel ou un sequel ?

Vous l’aurez compris, Paris 1889 est la suite de Greenville 1989 mais qui va vous renvoyer 100 ans avant. What ? Avant, après ? Finalement, Paris 1889 est un préquel ou un séquel ? C’est la suite ou c’est l’origine. Et bien en fait, un peu des deux à la fois. C’est une suite donc un sequel, car les jeunes amis vont se retrouver 10 ans après les événements de Greenville. Mais un portail magique, une sorte de vortex, va les renvoyer 100 ans en arrière, à Paris en 1889. On est donc un peu sur un prequel, car c’est là où tout a commencer. Votre mission va être de tenter de mettre fin à tout cela, en affrontant l’Abomination.

Dans cet article, on ne pas vous présenter le jeu dans ses détails. Paris 1889 est un jeu coopératif narratif et d’horreur relativement proche de Greenville 1989 mais qui apporte de nouveaux éléments dans la mise en place, au niveau du matériel, dans la mécanique de jeu et au niveau des conditions de fins de parties qui diffèrent légèrement.

On vous laisse lire notre article très détaillé sur Greenville 1989. Dans cet article, on, va plutôt s’attarder sur les différences entre Paris 1889 et Greenville 1989.  Quels sont les nouveaux éléments de mécanique ? Les cartes sont-elles aussi magnifiques ? Existe-t-il un vortex entre les deux monde ? Peut-on mixer les deux boites pour pouvoir passer d’un univers à l’autre ? Tout au long de cet article, nous avons parsemé des cartes-scène du jeu afin que vous puissiez vous rendre compte de la qualité des illustrations.

Vous aurez ainsi tous les éléments en main pour savoir lequel des deux jeux vous convient le mieux, voir même les deux. Vous pourrez l’acquérir via nos liens ci-dessous ou à la fin de l’article.

Voir le jeu sur le site de Philibert
Voir le jeu sur le site de Play-in
Voir le jeu sur le site d’Amazon

Crédits illustration : David Sitbon et Sorry We Are French

A vous de jouer

L’idée générale du jeu est la suivante : Chacun votre tour, vous associerez des cartes à tous les joueurs et vos compagnons devront trouver à qui elles ont été associées afin de poursuivre votre enquête sains et saufs ! Pour cela, sur la base de la carte qu’il a reçue, chaque joueur décrira où il se trouve, ce qu’il ressent et ce qu’il compte faire. Les joueurs devront ensuite de deviner la prochaine étape que leur guide a désignée.

Comme dans Greenville 1989, Paris 1889 comporte également une forte part de narration car vous devrez décrire non seulement ce que vous voyez sur vos cartes, mais aussi les intentions de votre personnage en laissant libre cours à votre imagination ! De cette manière, vous vous approprierez plus facilement l’univers de Paris 1889 pour essayer de gagner ensemble.

Il faudra laisser libre cours à votre imagination car vous allez devoir affronter l’Abomination ou dérober les anneaux afin de stopper cette incantation et vaincre les forces du mal ensemble afin de sortir de ce cauchemar ! Car en effet, Paris 1989 est un jeu coopératif où les joueurs gagnent ou perdent ensemble.

Avertissement (Déconseillé – 16 ans)

Comme Greenville 1989, Paris 1889 est également déconseillé aux moins de 16 ans comme l’indique le symbole type PEGI sur la boîte. La raison est que certaines illustrations sont horrifiques, effrayantes et terrifiantes voir même pour certaines très gores. Le paradoxe c’est que, malgré ce coté horrifique des cartes, elles sont néanmoins magnifiquement illustrées par David Sitbon, l’illustrateur maison de Sorry We Are French. Certaines cartes ont même parfois un côté féérique qui ressort, surtout pour l’ambiance de la belle époque de Paris 1889.

Concernant la signalétique PEGI (Pan European Game Information), celle-ci détermine l’âge minimum à partir duquel un jeu peut être conseillé. Il s’agit d’un symbole qui indique l’âge minimum recommandé pour jouer sans risque. Cette signalétique est généralement vue sur les jaquettes des jeux vidéos et rarement voir jamais vu sur les boites des jeux de sociétés Ce serait une première. A vérifier (si vous avez des informations sur ce sujet, n’hésitez pas à nus les communiquer en commentaires).

Paris 1889, c’est différent comment de Greenville 1989 ?

Dans le paragraphe ci-dessous on va insister sur la différence entre Paris 1889 et Greenville 1989.

Nouveau matériel

Paris 1889 apporte son lot de nouveau matériel, pour renouveler l’expérience de jeu et apporter de nouveaux éléments de mécanique.

Une jolie figurine en 2 parties qui représente la Tour Eiffel en 3D et qui est confié à l’Enquêteur Principal du tour de jeu.

Les pions Errance sont remplacés par des pions Investigation. On explique plus loin, la notion d’Investigation dans Paris 1889 qui remplace l’Errance de Greenville 1989.

Des jetons Anneaux magiques rouge qui représentent La Secte de l’Anneau Rouge qui vénère une créature appelée « Abomination. Vous devrez tenter de dérober ces anneaux qui pourront vous servir à affronter l’Abomination lors de la scène finale.

Des jetons Traque, en forme de tète de mort qui vont influer sur la progression de l’Abomination et qui vont le faire avancer plus ou moins vite sur la plateau.

Des jetons Objet, choisis au hasard au début du jeu, qui peuvent aider les joueurs au cours de la partie :

  • Le Plan de Paris permet de faire avancer le jeton Investigation de n’importe quel joueur d’une case sur le plateau Exposition Universelle.
  • Les Jumelles permettent aux joueurs de demander à l’Enquêteur Principal quelle carte est associée au Monstre.
  • Le Piège permet aux joueurs de poser un Piège sur une carte autour du plateau afin de retarder le Monstre dans se progression
  • Le Vortex permet d’échanger ce jeton avec un jeton Objet de Greenville 1989, au choix parmi le Canard, le Rubik’s Cube ou le Simon (d’où l’intérêt de posséder la première boite).

Un plateau Coffre qui sert à transporter les anneaux magiques dérobés ou les objets ramasser sur votre chemin.

L’approche dans le design de la boite est également différente. Là où la boite de Greenville 1989 faisait clairement apparaitre le mal sur la moitié de la boite, la boite de Paris 1889 fait plutôt rêver avec un beau paysage de la Tour Eiffel et le ballon Grand ballon captif de l’Exposition universelle en arrière plan. Il faut regarder en fait, en détail le bas de la boite pour se rendre compte que l’Abomination est quand même là. Et c’est plutot bien vu car dans Greenville 1989, le mal est déjà bien présent alors que dans Paris 1889, les évènements ne font que commencer avec la présence de l’Abomination et de la secte de l’Anneau Rouge qui s’apprêtent à renverser l’équilibre des forces entre le bien et le mal.

Nouveau plateau de jeu

Le plateau des Passages vers l’Autre Monde de Greenville 1989 qui contenait 3 passages a disparu. Paris 1889 amène un nouveau plateau de jeu qui représente le plan de l’Exposition Universelle de Paris en 1889 et sur lequel est représenté un petit circuit.

Crédits illustration : David Sitbon et Sorry We Are French

Le monstre remplace l’ectoplasme

Paris 1889 contient 1 figurine Monstre et son socle en plastique sous la forme d’un standee qui représente l’Abomination. C’est le leader de la secte de l’Anneau Rouge, le groupuscule à l’origine des évènements de Greenville, déjà présent à Paris un siècle plus tôt et qui s’apprête à renverser l’équilibre des forces entre le bien et le mal.

Phases de jeu légèrement différentes

Une partie de Paris 1889 se déroule, comme dans Greenville 1989, en une succession de manches, chacune se déroulant en 4 phases dont certaines différent légèrement du jeu de base :

La phase de Narration dans laquelle chacun leur tour, les joueurs décrivent la carte qui se trouve devant eux, ne change pas. C’est dans les intentions de leur personnage qu’on va retrouver une légère nuance. Dans Greenville 1989, le mal est déjà bien présent. La ville est vidée de ses habitants et à la place, des phénomènes étranges se déroulent sous vos yeux. Vous allez alors plutôt chercher à fuir, vous battre si nécessaire, chercher un véhicule, vous  déplacer dans un bâtiment, etc …. Dans Paris 1889, la ville est encore remplie de ses habitants mais le groupuscule qui avait déclenché les évènements de Greenville, la secte de l’Anneau Rouge comme ils les surnomment, était déjà présent à Paris un siècle plus tôt. Son leader, un monstre, appelé « l’Abomination », s’apprête à renverser l’équilibre des forces entre le bien et le mal. Vous allez alors vivre une nouvelle aventure. Dans vos intentions, vous allez devoir affronter l’Abomination, tenter de dérober les anneaux magiques afin de stopper cette incantation et vaincre les forces du mal, vous allez pouvoir enquêter, fouiller, réaliser des investigations, voire même parler à quelqu’un. Il va falloir être créatif, imaginatif, donner une sorte d’impulsion au personnage afin de créer une ambiance autour de la table.

La Phase du Guide dans Greenville 1989 devient la phase de l’Enquêteur Principal dans Paris 1889. En effet, le Maître du Jeu, qui était nommé « Guide » dans Greenville 1989 est renommé « Enquêteur Principal » dans Paris 1889. Son rôle reste le même, à savoir associer face cachée le jeton Personnage de chaque joueur à une carte révélée, celle qui convient le mieux à la suite de la narration et de l’intention racontées par chacun des Personnages.

La phase suivante où les joueurs se concertent pour tenter de trouver les bonnes associations était appelée la Phase d’Errance dans Greenville 1989, car des des phénomènes étranges se déroulent sous les yeux des personnages. Ils pensent d’abord à un mauvais rêve ou à un cauchemar. Ils se posent des questions. Comment sont-ils arrivés là ? Comment vont-ils s’en sortir ? Dans Paris 1889, cette phase est renommée la Phase d’Investigation car, comme expliqué dans la phase de narration, l’objectif de nos amis n’est plus de comprendre mais d’enquêter, d’investiguer, trouver et affronter l’Abomination, dérober les anneaux magiques, stopper et vaincre les forces du mal.

La Phase de Résolution de résolution reste la même. L’Enquêteur Principal révèle ses associations afin de déterminer le sort des joueurs. Par contre, les conséquences sont différentes. Si l’association est bonne, le joueur avant son personnage sur le plateau à la quête des Anneaux magique. Si elle est mauvaise, vous ne bougez pas. Dans tous les cas, le Monstre avance d’une case sur le plateau, à la traque des joueurs.

Crédits illustration : David Sitbon et Sorry We Are French

Nouvel objectif

Dans Greenville 1989, l’objectif des joueurs est de faire en sorte que leur personnage ne sombre pas dans la folie. Pour cela, ils vont devoir éviter que leur personnage se déplace sur le plateau des Passages vers l’Autre Monde et atteigne la dernière case de l’un des 3 Passages vers l’Autre Monde.

Dans Paris 1889, c’est un peu l’inverse. Vous allez devoir faire en sorte que votre personnage avance sur le plateau de jeu de l’Exposition Universelle car vous êtes à la quête des Anneaux magiques et vous devez fuir le monstre pour échapper à la Scène Finale.

Crédits illustration : David Sitbon et Sorry We Are French

Nouvelles conditions de fin de partie

Dans Greenville 1989, lorsque le jeton Errance d’un joueur atteint la dernière case de l’un des 3 Passage vers l’Autre Monde alors la partie est terminée et tous les joueurs ont perdu ! Par contre, si tous les joueurs ont 4 cartes placées devant eux, alors les joueurs ont réussi à se rejoindre et la partie est gagnée !

Dans Paris 1889, si les joueurs ont récupéré les 5 Anneaux magiques alors la partie est gagnée immédiatement ! Par contre, si la figurine Monstre à réussi à rattraper un joueur, alors on passe immédiatement à la Scène Finale. Dans cette manche un peu spéciale, l’Enquêteur Principal peut cette fois utiliser les Anneaux découverts par les joueurs pendant la partie en les plaçant sur les cartes situées autour du plateau Exposition Universelle pour insister sur un détail en particulier qui aidera les joueurs à trouver la bonne association. Pour gagner la partie, les joueurs doivent impérativement trouver TOUTES les associations, car la moindre erreur leur fait perdre immédiatement la partie !

Crédits illustration : David Sitbon et Sorry We Are French

Les différents modes de jeu

Bien que le jeu soit indiqué pour 3 à 6 joueurs, il semble possible de pouvoir y jouer à 2 joueurs et pour cela, il existe plusieurs façons de le faire. Il existe aussi d’autres variantes comme les variantes Expert qui augmentent la difficulté du jeu. Ces variantes non officielles que nous avons décrites dans l’article sur Greenville 1989, fonctionnent aussi pour Paris 1889. Pour ne pas nous répéter, on vous suggère de relire le chapitre de notre article consacré à ces variantes.

On vous décrit ci-dessous les variantes spécifiques à Paris 1889

Variante 1 ou 2 monstres

A 3 et 4 joueurs, l’auteur propose de prendre 2 jetons Monstre au lieu de 1. Ainsi, lors de la phase de l’enquêteur principal, celui-ci devra piocher non pas un nombre de cartes égal au nombre de joueurs +1 mais un nombre de cartes égal au nombre de joueurs +2. Cette variante rend la phase d’investigation plus complexe et les associations plus difficiles étant donné que le nombre de combinaisons est plus grand.

Variante 4 ou 5 anneaux

À 3 joueurs, l’auteur nous propose de n’utiliser que 4 Anneaux magiques au lieu de 5. Le cinquième ne sera alors pas utilisé pour cette partie et il ne sera pas placé sur l’emplacement indiqué sur le plateau. Cette variante fait qu’il y aura moins d’anneau à ramasser si bien que si les personnages doivent se rendre dans la scène finale, alors l’enquêteur principal aura moins d’indices à indiquer aux autres joueurs.

Variante Expert

Pour augmenter la difficulté, l’auteur nous propose, pendant la mise en place du jeu, d’avancer immédiatement la figurine Monstre d’une case. Ainsi, il sera plus proche des personnages qui auront plus de difficultés à lui échapper. Dans cette variante Expert, les erreurs ne pardonnent pas. Nous la conseillons une fois que vous maitrisez bien la mécanique du jeu et que les joueurs se connaissent bien entre-eux.

Crédits illustration : David Sitbon et Sorry We Are French

Liste du matériel

  • 1 plateau Exposition Universelle de Paris 1889
  • 84 cartes (80x120mm)
  • 6 plateaux Personnage
  • 12 jetons Personnage / Investigation et 2 jetons Monstre
  • 6 jetons Validation
  • 5 jetons Anneau
  • 4 jetons Traque
  • 4 jetons Objet
  • 1 plateau Coffre
  • 1 figurine Tour Eiffel en 2 parties
  • 1 figurine Monstre et son socle en plastique
  • 1 Livret de règles en 2 langues (anglais, français)
Crédits illustration : David Sitbon et Sorry We Are French

Fiche technique

  • Auteur : Florian FAY
  • Illustrateur : David SITBON
  • Editeur : Sorry We Are French
  • Date de sortie : 2020
  • Âge : À partir de 16 ans
  • Durée de partie : de 30 a 60 minutes
  • Nombre de joueurs : de 3 à 6 joueurs

Règles du jeu

L’éditeur a mis en ligne, sur son site, le livret des règles du jeu. Vous pouvez le trouver ici. Si le lien n’est plus disponible, on vous met notre lien ici.

Présentation du jeu en vidéo

Vidéo scénaristique

Cette vidéo vous présente le jeu Paris 1889 dans un format scénaristique avec Simon et Rachel du Passe Temps Toulouse (que vous reconnaitrez sans aucun doute en voix off de la vidéo).

Vidéo Open Ze Bouate

La chaine Youtube de Philibert fait un unboxing du jeu pour présenter le jeu, le matériel, les règles et la mécanique du jeu.

Vidéo du Meeple Reporter

La chaine Youtube du Meeple Reporter présente le jeu et fait une simulation de partie pour bien expliquer la mécanique de jeu.

Vidéo Sorry We Are French

Matthieu Verdier, game designer et développeur chez Sorry We Are French, présente dans la première partie de cette vidéo, le jeu Paris 1889.

Entretien avec l’équipe du jeu

Florian, l’auteur, David, l’illustrateur et Matthieu et Emmanuel, les éditeurs ont accordé un entretien au site le Blog des Jeux.

Dans cet entretien, les différents protagonistes se présentent ce qui nous permet de les découvrir et de mieux les connaitre. On y apprend comment l’équipe à travailler sur Paris 1889, en tant que suite de Greenville 1989. Vous saurez si l’idée de départ était de faire un jeu indépendant, une extension, ou un autre concept.

L’équipe explique que le travail graphique sur Greenville était un mélange de science-fiction et d’horreur, avec une atmosphère assez irréelle et oppressante. Sur Paris 1889, l’approche était totalement différente. L’équipe explique que l’objectif était de rester le plus fidèle possible à l’époque avec un fort réalisme dans les illustrations tout en gardant un côté sombre dissimulé.

L’équipe explique ensuite les différentes références insérées dans les illustrations. A la fin de l’entretien, l’équipe explique ce qu’apporte Paris 1889 de nouveau à ce style de jeu et quel axe de la mécanique a été travaillé ou retravaillé comparé à Greenville.

Merci au « Labo des Jeux » d’avoir réalisé cet entretien fort intéressant qu’on vous invite à découvrir dans son intégralité ici.

Crédits illustration : David Sitbon et Sorry We Are French

Carnet d’auteur sur le le processus de création et de développement

Florian Fay, l’auteur de Greenville 1989 et Paris 1889, explique le processus de création et de développement de Paris 1889 dans un carnet d’auteur divisé en 3 parties qu’on vous conseille de lire :

Crédits illustration : David Sitbon et Sorry We Are French

Notre avis à nous

Paris 1889 est un Greenville 1989 améliorée, tant dans le matériel, le plateau, le déplacement des personnages et les conditions de fin de partie.

La mécanique, dans son ensemble, reste sensiblement la même. On est toujours dans un jeu avec une forte part de narration car vous devrez décrire non seulement ce que vous voyez sur vos cartes, mais aussi les intentions de votre personnage en laissant libre cours à votre imagination !

Comme le jeu est bon, on va plutôt insister sur les difficultés que peuvent rencontrer certains joueurs et les défauts vus par certains.

La partie description de l’intention du personnage est surement la plus importante dans la phase de narration car c’est elle qui va faire le lien avec la carte suivante. Cette partie est souvent oubliée par certains joueurs qui ont tendance à confondre l’intention du personnage et la description de la carte si bien que l’association de la carte suivante est parfois faite en prenant uniquement en compte la description du lieu et en faisant abstraction de l’intention du personnage.

Dans cette phase, les joueurs qui vont devoir deviner les associations vont avoir plus de temps, vont pouvoir discuter, échanger entre eux et vont peut-être voir des détails dans la carte qui vont les inciter à faire telle ou telle association alors que ce détail n’aura pas forcément été vu par le joueur qui joue le rôle de l’enquêteur principal, car celui-ci est seul et doit jouer un peu plus rapidement.

Crédits illustration : David Sitbon et Sorry We Are French

Paris 1889 n’est pas comme dans Mysterium où c’est les détails dans les carte qui font toute l’importance du jeu. Ici, le détail des cartes a également une importance mais plus dans la logique d’enchainement des cartes pour respecter l’intention du personnage.

Certains joueurs, parfois par manque d’imagination ou de créativité, n’arrivent pas à trouver d’échappatoires à leur carte si bien qu’ils restent enfermés dans le carcan de leur carte. Pour remédier à cette difficulté, les cartes sont illustrées de façon à révéler l’imagination des joueurs et à mettre en avant leur créativité.

Il faut reconnaitre que le jeu tourne très bien si les joueurs se connaissent entre eux. Ils vont réussir à se retrouver plus facilement dans les intentions des personnages et les associations de cartes. Le jeu marchera aussi très bien si les joueurs se connaissent moins bien mais il faudra peut-être faire un peu plus d’effort pour bien se coordonner et comprendre la façon de réfléchir de chacun. Ca fait aussi partie du plaisir du jeu, de s’ouvrir aux autres, de réfléchir ensemble, de se découvrir et d’apprendre à se connaitre.

La partie narration  reste quand même la quintessence du jeu. Contrairement à des jeux comme Mysterium, Obscurio, Shadow Amsterdam où on cherche à ne pas parler et à être le plus silencieux possible, ici dans Paris 1889, on est dans l’effet complètement inverse où on cherche à décrire et à associer les images entre-elles pour se créer sa propre histoire dans Paris.

La seule chose qui fâche dans ce jeu c’est la boite. C’est une boite à godasse comme dirait Etrigane, vide par rapport au matériel qui de surcroit se balade sans protection dans la boite qui n’a pas d’insert. Messieurs/Dames les éditeurs, pensez à nous, joueurs, qui manquons de place dans nos étagères, adaptez vos boites au matériel qu’elles contiennent.

Source : site web jeuperdstoutletemps

En conclusion, Paris 1889 e st une bonne voir même une très bonne surprise. Ceux qui ont aimé Greenville 1989, alors vont adorer Paris 1889. Malheureusement, pour ceux qui n’ont pas aimé Greenville 1989, il y a peu de chance qu’ils aiment Paris 1889. C’est un jeu qui ne plaira qu’à une certaine catégorie de joueurs, en priorité les rolistes mai aussi ceux qui aiment bien raconter des historie et des aventures. Le jeu peut aussi révéler des vocations à des personnes qui peuvent avoir certaines craintes face à ce genre de jeux. Félicitations à l’auteur, à l’illustrateur et à l’équipe d’édition pour cette très belle proposition.

D’autres exemples d’illustrations de Paris 1889

Tous les crédits des illustrations vont à David Sitbon et à l’équipe de Sorry We Are French.

Similitude des cartes avec la réalité du Paris de 1889

Chapitre à venir

Nous soutenir

Maintenant, vous avez tous les éléments en mains pour savoir si le jeu correspond à vos envies et vos attentes. Si vous pensez que le jeu vous convient, vous pouvez nous soutenir en vous le procurant via nos liens ci-dessous. Pour vous, ça ne change rien. Le jeu ne vous coute pas plus cher. Mais pour nous, ça change tout et ça veut dire beaucoup car votre achat via nos liens nous permet de toucher une petite commission. Les petites sommes ainsi acquises nous permettent de financer l’exploitation du site, de continuer à le maintenir à jour et à l’alimenter toujours plus, en publiant de façon régulière des articles et à donner nos avis mais aussi d’acheter les dernières nouveautés pour les tester et vous les présenter.

Je veux le même

Paris 1889

Voir le jeu sur le site de Philibert
Voir le jeu sur le site de Play-in
Voir le jeu sur le site d’Amazon

       

Pour découvrir l’éditeur Sorry We Are French

Source : Site de l’éditeur

Sorry We Are French est un studio français de développement de jeux de société. Le studio est une division de Hachette Livre. Sorry We Are French a développé plusieurs gammes de jeux dans des univers variés : science-fiction et voyages spatiaux, Japon féodal, horreur fantastique… L’équipe est composée de collaborateurs ayant plus de 20 ans d’expérience dans le monde du jeu de société.

Au niveau de la direction artistique, lors de la création de leurs univers graphiques, ils effectuent des recherches historiques et/ou de la veille scientifique. Par exemple, dans le contexte de la création du jeu Ganymede, ils ont échangé avec des interlocuteurs spécialisés dans le domaine spatial. Dans le même cadre, des jeux comme Paris 1889 ont nécessité un gros travail de recherche de la part du studio afin de récupérer des centaines de photos d’époque.

Dans leur approche, au-delà de l’aspect ludique, ils apportent un soin particulier dans la réalisation et la conception de leurs jeux. À travers les articles présents sur leur site, vous pourrez découvrir ce souci du détail ainsi que leur processus de création. Vous pouvez en savoir plus ici.

D’autres thèmes à venir ?

Après Greenville 1989 et Paris 1889, on pourrait très bien imaginer d’autres thèmes, d’autres ambiances, d’autres atmosphères. En tout cas, des fans du jeu sur le site de Board Game Geek se sont prêtés à l’exercice et voici leurs propositions. Dites-nous en commentaires ce que vous en pensez ou si vous avez d’autres idées.

  • Mistic River – 1919
  • Wonderland – 1865
  • Oz – 1900
  • Grimm Forest – 1812
  • Jupiter – 2467 (ou Solaris, Event Horizon, Alien)
  • Woodstock – 1969
  • Total Recall 2070
  • Crusoe – 1719
  • Innsmouth – 927 (univers Lovecraft)

Les autres jeux du même éditeur

Actuellement, l’éditeur Sorry We Are French a plusieurs jeu à son catalogue. Retrouvez ci-dessous une petite sélection classée par thème.

Sur le thème des flip’n write et l’exploration de l’espace

Sur le thème du futur et de l’exploration spatiale

Sur le thème du Japon

Sur le thème des monde des immortels

Sur le thème des villes

Commentaires via Facebook (pour les commentaires traditionnels, voir en bas de l'article)

More from François
Chronicles of Crime – Enquêtes Criminelles
 6,630 total views,  24 views today Présentation du jeu  » A Londres, une équipe d’enquêteurs...
Read More
Join the Conversation

1 Comment

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.