Totems à ciel ouvert de Julien Marinetti

8 Eve
8 François
8

 3,738 total views,  8 views today

En attendant que les musée ouvrent leurs portes, nous avons profité du retour du beau temps pour découvrir l’exposition en plein air “Totems à ciel ouvert”, organisée par les Galeries Bartoux. Les 5 œuvres monumentales insolites de l’artiste Julien Marinetti associe plusieurs techniques : sculptures d’animaux en bronze et acrylique, peintures et gravures. Son objectif est de nous faire admirer « Le syncrétisme de l’Art », à savoir une oeuvre complète en trois dimensions.

Ces totems picturaux ont répartis sur 3 sites

Place de la Concorde

Nous commençons Place de la Concorde, à côté de l’Hôtel de Crillon, pour découvrir le « Chat Bastet », face à l’obélisque de Louxor, qui qui rend hommage à une divinité de la mythologie égyptienne, la fille du dieu Râ.

Déesse de la maternité, de la fertilité, protectrice des femmes enceintes et des enfants, cette figure féminine de l’Antiquité, majestueuse et puissante, nous rappelle que malgré sa nature, Bastet n’en reste pas moins une déesse féline. Capable de passer d’une véritable douceur à une grande cruauté quand sa colère est attisée. Ce totem veut nous enseigner la patience et le courage.

Rue Royale

Nous poursuivons vers l’église de la Madeleine, temple grec dédié à la gloire de la Grande Armée de Napoléon 1er, rue royale, où nous pouvons contempler l’ours « Teddy Bear » qui nous nous ramène à l’enfance. L’ours symbole de l’esprit guerrier au courage inébranlable appelle à se battre, même dans les situations les plus difficiles. Derrière la figure rassurante et régressive du Teddy Bear, l’artiste nous invite à nous souvenir de cette sagesse candide parfois perdue mais souvent retrouvée avec le temps.

Cela nous a permis de jeter un œil à l’exposition “Happycaplypse” de Khoi Chayan, autour de l’église de la Madeleine.

Place Maurice Barrès

Enfin, nous terminons l’exposition Place Maurice Barrès, où se trouve l’église Notre-Dame de l’Assomption. Y sont exposées 3 sculptures.

Un couple de pandas “Panda Ba” est symbole de douceur et de force. En intitulant son œuvre  “Panda Ba” (bā signifiant le chiffre 8, symbole de porte-bonheur en Chine), l’artiste veut alerter sur la condition de cet animal et en toute dérision, affirme qu’il faut maintenant compter sur la chance pour espérer un avenir meilleur pour notre planète.

Au milieu, “Doggy John“, la pièce iconique de l’artiste, est un bouledogue français au regard acerbe, qui représente amour, protection et loyauté à son maître. Il observe le monde et ses contemporains.

Certains détails évoquent le style de Picasso, de Basquiat et d’Henri Matisse.

        

Cette exposition colorée nous invite également à réfléchir aux nombreux enjeux à venir.

En pratique

Jusqu’au 4 juin 2021

Place de la Concorde – 75008 Paris

Rue Royale – 75008 Paris

Place Maurice Barrès – 75001 Paris

Pour en savoir plus : https://www.galeries-bartoux.com/exposition/exposition-exterieure-julien-marinetti-paris/


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve
Un voyage culinaire dans le Sud avec le restaurant Pasco (Paris VIIe)
 5,823 total views,  2 views today Les quinzaines gourmandes de RestoPARTNER RestoPARTNER, association de...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.