Exposition Julie Manet, la mémoire impressionniste au Musée Marmottan Monet

9 Eve
9

 21,158 total views,  10 views today

Le musée Marmottan Monet expose plus d’une centaine d’œuvres (peintures, sculptures, pastels, aquarelles, gravures…) de Julie Manet, restée dans l’ombre de ses amis et de sa famille.

Cette exposition permet de découvrir le parcours passionnant de Julie Manet (1878-1966), sa jeunesse parmi les impressionnistes, sa vie de femme et son amour de l’art.

De l’enfance à la mémoire impressionniste

Eugénie Julie Manet nait le 14 novembre 1878 dans le XVIème arrondissement de Paris.

Elle est la fille unique de la première impressionniste Berthe Morisot et d’Eugène Manet, nièce d’Édouard Manet, pupille du poète symboliste Stéphane Mallarmé, protégée de Pierre Auguste Renoir et d’Edgar Degas.

Les amis de ce couple d’artistes l’ont pris pour modèle dès son enfance. Julie pose ainsi dès son plus jeune âge pour les peintres de son entourage.

Dès 1888, ses parents déclarent Stéphane Mallarmé, tuteur de Julie, une fonction qu’il occupe dès la mort d’Eugène Manet, en 1892.

Édouard Manet, Stéphane Mallarmé

«Le rire prompt à se taire

Dont votre air grave est diverti

L’ombrage d’un autre mystère

Que le seul chapeau Liberty»

Stéphane Mallarmé

Berthe Morisot et sa sœur Yves Gobillard ont élevé leurs filles comme des sœurs. L’ainée, Paule Gobillard est particulièrement proche de sa tante. Comme l’impressionniste, elle deviendra peintre après avoir été son élève.

Julie étant inscrite au Louvre comme copiste, Edgar Degas y orchestre, en 1897, une rencontre avec son élève Ernest Rouart, fils de l’industriel et grand collectionneur d’art Henri Rouart. Leur mariage est célébré le 31 mai 1900. Julie pose dorénavant pour son mari.

Julie hérite à de l’ensemble du patrimoine réuni par son arrière-grand-père de Julie, Clément Manet. Julie entend également assurer la promotion de l’œuvre de sa mère.

La passion pour l’art unit Ernest et Julie et donne un sens à leur vie. La collection qu’ils ont réuni (œuvres des artistes Monet, Poussin, Fragonard, Hubert Robert, Delacroix, Corot, Jongkind, Daumier, Puvis de Chavannes, Degas) et ses propres peintures en témoigne.

Julie et Ernest œuvrent également au titre de donateurs.

Julie Manet a effectué plusieurs dons, legs et dations en faveur des musées français et a poursuivi son engagement pour faire reconnaître le travail de sa mère Berthe Morisot et de son oncle Edouard Manet. Elle continue aussi de collectionner et acquiert en 1956-1957 un grand Nymphéa de Monet.

Julie Manet, peintre et diariste

Contrairement à Berthe Morisot qui reçut une formation classique et étudia auprès de plusieurs professeurs, Julie Manet est initiée à la peinture par sa seule mère.

Dans les années 1895-1900, Paule Gobillard, Jeannie Gobillard et Julie Manet partagent le même quotidien et sont indissociables l’une de l’autre. Jeannie et Julie se lancent dans l’écriture de leur journal. Les deux journaux se complètent et se répondent. Le Journal de Julie Manet a été publié en 1979.

L’exposition est l’occasion de montrer des photographies d’époque, et notamment des clichés du double mariage du 31 mai 1900 de Julie Manet et de Jeannie Gobillard.

Ernest Rouart, Julie Manet, Paul Valéry et Jeannie Gobillard, rue de Villejust, le jour de leur mariage

Ernest Rouart (1874-1942), Julie Manet rue de Villejust et Ernest Rouart (dans le reflet du miroir)

Pour approfondir la découverte de ce milieu impressionniste, découvrez la bande dessinée « Edouard Manet et Berthe Morisot : Une passion impressionniste » de Michaël Le Galli et Marie Jaffredo.

En pratique

Jusqu’au 20 mars 2022
Musée Marmottan-Monet
2 rue Louis Boilly
75016 PARIS

Commentaires via Facebook (pour les commentaires traditionnels, voir en bas de l'article)

More from Eve
Rando Destinations Nature by EcoTrail Paris  » Village de Paris  » en plus de 14 km
 5,947 total views,  9 views today En 2007, des amis trailers ont eu l’idée...
Read More
Join the Conversation

3 Comments

  1. says: Noemie

    Bonjour, est ce que par hasard vous connaissez le nom de l’œuvre à la gauche des assiettes peintes ? Impossible de mettre la main dessus dans le catalogue d’exposition

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.