Jeu Bandido, arriverez-vous à l’attraper ?

Un jeu simple mais pas simpliste. Petit par la taille mais grand par l'esprit.

9 François
9

 2,365 total views,  2 views today

Dans ce jeu, bandido est en train de s’échapper de sa prison en creusant des tunnels. Notre rôle va être de l’empêcher. Pour cela, il va falloir piocher des cartes et les placer pour tenter de bloquer les issues. Au fur et à mesure que l’on pose des cartes, le réseau de tunnels se construit et le décor se dévoile à nous. Vous n’en verrez jamais le bout du tunnel. Au jeu de la Grande Evasion, qui va gagner : vous ou Bandido ? Il faut savoir que ce bandit est plutôt d’un air taquin. Car forcément, il faut jouer avec ce que l’on a en main, et on se retrouve souvent, malgré nous, à créer de nouvelles sorties à ce bandit au sourire narquois.

Le livret propose des règles simples qui ne rentrent pas dans les détails de façon inutile. Il existe par exemple une règle assez floue en terme de communication qui permet à chacun de se faire sa version. A priori, on a le droit de se parler mais jusqu’où ? Qu’a-t-on le droit et pas le droit de se dire ? Ce qui est sûr, c’est qu’on n’a pas le droit de montrer nos cartes, ni de les décrire.

C’est un jeu simple auquel il est difficile de gagner au début. Mais qui, au fil des parties, permet d’affiner sa stratégie. Bandido demande quand même pas mal coordination entre les joueurs pour réussir à bloquer toutes les issues, surtout en mode difficile. Il s’agit d’un petit jeu coopératif à la fois très simple et assez tendu., qui se joue en 15 mn. Un passe temps fort agréable.

Explication en vidéo

Notre avis

Je suis fan des jeux coopératifs mais en ces longues soirées d’hiver, jouer en solo de temps en temps peut être agréable. Ca tombe bien, Bandido permet les deux modes. C’est un coopératif qui peut se jouer en solo. Après avoir fait plusieurs parties, on en devient vite accro. A peine une partie finie qu’on a déjà envie d’en recommencer une autre. Surtout si Bandido nous a échappé. Un jeu addictif, difficile mais pas impossible (on en parle juste après).

De prime abord, Bandido est un jeu qui parait sans prétention mais qui finalement se révèle plein d’ambition. Ce petit jeu coopératif est bien plus que sympathique. Je dirai même que c’est un petit bijou. Lors des premières parties, il peut sembler difficile d’arrêter Bandido. Le jeu présente un côté aléatoire qui ne soit pas très maitrisable. Mais le côté aléatoire du tirage des cartes apporte au jeu une variété de parties. Le hasard de la pioche oblige les joueurs à développer ensemble une stratégie et à mener un peu, voire beaucoup, de réflexion pour gagner.

C’est vrai qu’au début, on ne gagne pas souvent. Progressivement, on commence à gagner une partie sur deux. Puis, au fur et à mesure que les parties d’enchainent, on affine sa stratégie. On commencer à connaitre certaines cartes stratégiques (les cartes en U, par exemple). Peu à peu, on comprend les combinaisons possibles, les motifs qu’il va falloir travailler et les schémas qu’il va falloir reproduire pour être efficace. C’est sûr qu’une bonne connaissance des cartes aide à créer des labyrinthes de plus en plus efficaces. La difficulté est qu’il va falloir s’en rappeler. Au bout d’une trentaine de parties et une maitrise de la stratégie, je pense qu’il est possible de gagner 95% des parties.

Les joueurs experts essaieront d’apprendre et de mémoriser certaines techniques qui fonctionnent mieux que d’autres. Les joueurs moins experts pourront se faire une aide de jeu dans laquelle sera indiqué les types de cartes existants et leur quantité pour optimiser leur placement et ainsi créer des motifs qui permettent de bloquer Bandido. L’une des astuces est par exemple d’essayer de créer des boucles de tunnels avec les cartes multi-route (je sais, je ne suis pas clair mais jouez au jeu et vous comprendrez).

Bien plus que d’apprendre par cœur tous les motifs et schémas qui permettent de gagner, l’important reste quand même de passer un bon moment car ce jeu est vraiment fun. Le graphisme et le design sont excellents  tout en restant sobres. Le matériel est d’une bonne qualité. La mécanique du jeu est en adéquation avec la thématique ce qui rend le jeu immersif. On se met quelque fois à râler car ce Bandido est très taquin. Il joue avec nos nerfs.

Bandido est le type de jeu qui peut être sorti n’importe quand et avec des groupes de joueurs très différents. On peut le sortir de façon spontanée comme par exemple lors d’un apéro. Le jeu peut certes être sorti n’importe quand mais pas n’importe où car il faut un peu de place. La boite est certes minuscule mais le jeu s’étale très rapidement. Il faudra prévoir une grande table ou jouer par terre. C’est pour cela qu’il sera plus difficile voir impossible de le sortir sur la table d’un bistro ou dans un train.

Le jeu est indiqué pour une durée d’environ 15 mn mais si on veut, on peut prendre le temps de la réflexion, travailler en étroite collaboration pour développer la meilleure stratégie. On fait ainsi durer le plaisir encore plus longtemps. Car il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un jeu coopératif. Vous ne pouvez pas montrer vos cartes aux autres joueurs mais vous pouvez discuter avec eux pour trouver la meilleure stratégie et leur faire savoir d’une façon ou d’une autre que vous avez la carte parfaite pour un endroit précis. Nous avons fait plusieurs parties, en solo, à deux, à trois, à quatre. Toutes les configurations sont bonnes. On peut aussi inventer un mode speed où chaque joueur doit passer rapidement sa carte. La partie est ainsi pliée en 10 min et du coup on en refait une autre, puis une autre, puis une autre…

Ce jeu est vraiment une très bonne idée. Bandido est un jeu simple mais pas simpliste. C’est sans hésiter, mon coup de cœur de ce début d’année. Et le thème fonctionne ! Je ne peux que recommander Bandido. Je conclurai ce papier par une citation : « petit par la taille mais grand par l’esprit ». C’est ça Bandido.

Fiche technique

A partir de : 6 ans
Pour 1 à 4 joueurs
Pour une durée d’environ 30 mn

Auteur : Martin Nedergaard
Illustrateur : Lucas Guidetti Perez
Éditeur : Helvetiq

Contenu :
– 69 cartes
– 1 super-carte
– 1 règle de jeu en plusieurs langues

Bandido sur BGA

Si vous voulez tester Bandido avant de l’acheter, vous pouvez y jouer sur Board Game Arena (BGA). Il n’est pas nécessaire d’avoir un compte premium pour y jouer. Par contre, comme c’est un collaboratif, vous ne pourrez pas y jouer en mode arène ou tournoi.

Version Print’n Play spéciale Covid

A noter que l’éditeur a sorti pendant le confinement une version print’n play spéciale Covid. Vous trouverez le lien pour télécharger gratuitement le fichier en ici.

Mode expert : Mission Impossible

Par défaut, Bandido propose deux modes pour démarrer le jeu. Un mode avec une super carte de 5 tunnels et un mode plus compliqué avec une super carte de 6 tunnels. Un fan du jeu a créer un mode expert avec une super carte de 8 tunnels qu’il a appelé Mission Impossible. A tester pour savoir si c’est vraiment Mission Impossible. La carte du mode expert est à télécharger ici.

Bandida, un Bandido au féminin

Le jeu Bandida est la version féminine du jeu Bandido dont on vous parlera bientôt dans un prochain article. Bandida offre aux fans de Bandido une nouvelle expérience tout en conservant le même univers. Dans cette suite du best-seller Bandido, vous trouverez tout ce que vous avez aimé dans le premier opus, et plus encore avec des petites surprises, plus ou moins agréables, à découvrir dans les tunnels. Des règles toujours aussi simples à comprendre, des parties rapides et une victoire pas toujours facile à atteindre, avec trois modes de jeu différents pour jouer et coopérer tous ensemble, et passer encore plus de bons moments en famille ou entre amis !

Le mode de jeu 1 consiste à attraper Bandida. Le mode de jeu 2, au contraire, consiste à aider Bandida à s’échapper. Quant au mode de jeu 3, c’est le mode « Bonnie & Clyde ». C’est le mode le plus croustillant et le plus chou. C’est un mode pour les chanceux et les chanceuses qui possèdent déjà Bandido. Ce 3e mode de jeu s’appelle « les amoureux en cavale ». Dans ce 3e mode de jeu, notre couple d’amoureux ne rêve que d’une chose, être enfin réunis pour une cavale mémorable et pouvoir se la jouer « Bonnie & Clyde ». En effet, dans cette variante, les joueurs vont pouvoir mixer leur super carte Bandido avec l’ensemble des cartes de Bandida et l’objectif est de réunir les deux amoureux puis de les mener vers une carte échelle qui signifie la liberté !

Un cadeau idéal pour les amoureux de la Saint-Valentin !

Je veux le même

Bandido, à partir de 10,50€

Voir le jeu sur le site de Philibert
Voir le jeu sur le site de Play-in
Voir le jeu sur le site d’Amazon

Bandida, à partir de 10,50€

Voir le jeu sur le site de Philibert
Voir le jeu sur le site de Play-in
Voir le jeu sur le site d’Amazon

Commentaires via Facebook (pour les commentaires traditionnels, voir en bas de l'article)

More from François
Que faire à Paris ce week-end des 24, 25 et 26 Mai 2019
 13,525 total views,  1 views today Expos, sorties, concerts, films, lecture, théâtre, bars, restos...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.