Le grand palmarès des Rues de Paris : la plus grande, la plus petite, la plus insolite …

Voici le plus grand palmarès jamais réalisé des rues de Paris avec la plus grande, la plus petite, la plus insolite …

La rue la plus large de Paris : L’avenue Foch (Paris 16e)

Ce n’est pas une rue mais une avenue et c’est l’avenue Foch dans le 16e qui est la plus large de Paris avec 120 mètres.

La rue la plus large de Paris : L’avenue Foch (Paris 16e) – Crédits photo : Wikipedia

La rue la plus longue de Paris : La rue de Vaugirard (Paris 6e et 15e)

C’est la rue de Vaugirard qui s’étend sur 4,36 km et traverse deux arrondissements : le 6e et le 15e

La rue la plus longue de Paris : La rue de Vaugirard (Paris 6e et 15e) – Crédits photo : Wikipedia

La rue la plus étroite de Paris : La rue du Chat-qui-pêche (Paris 5e)

C’est la rue du Chat-qui-pêche dans le 5e. Elle ne dépasse pas 1,80 m de largeur au maximum et est longue de 29 mètres. Elle se bat pour le titre avec le sentier des Merisiers dans le 12e arrondissement.

La rue la plus étroite de Paris : La rue du Chat-qui-pêche (Paris 5e) – Crédits photo : Wikipedia

La rue la plus colorée de Paris : La rue Crémieux (Paris 12e)

C’est la rue Crémieux dans le 12e. Cette rue est faite de petites maisons colorées. Elle est piétonne, pavée et est très souvent photographiée.

La rue la plus colorée de Paris : La rue Crémieux (Paris 12e) – Crédits photo : Wikipedia

La rue la plus petite : La rue des Degrés (Paris 2e)

C’est la rue des Degrés dans le 2e. Elle ne mesure que 5,75 mètres et consiste simplement en un escalier. On y trouve ni habitation, ni enseigne.

La rue la plus petite : La rue des Degrés (Paris 2e) – Crédits photo : Wikipedia

La rue la plus pentue : La rue Gasnier-Guy (Paris 20e)

La rue Gasnier-Guy, avec ses 17 % de pente, est la rue la plus pentue de Paris. Heureusement qu’elle ne mesure que 106 mètres de longueur ! Les rues du quartier de Montmartre peuvent se rhabiller.

La rue la plus pentue : La rue Gasnier-Guy (Paris 20e) – Crédits photo : Wikipedia

La rue la plus chic : L’avenue Montaigne (Paris 8e)

Chanel, Jean-Paul Gaultier, Barbara Bui, Plaza Athénée, Cartier, Céline, Chaumet, Christian Dior… leurs noms résonnent dans le monde entier et on les retrouve tous dans l’avenue Montaigne. Leur réputation fait de cette avenue mythique, la plus chic de Paris.

La rue la plus chic : L’avenue Montaigne (Paris 8e) – Crédits photo : Wikipedia

La rue la plus fleurie : la villa des Tulipes (Paris 18e)

C’est la villa des Tulipes, une voie située dans le quartier des Grandes-Carrières dans le 18e. Son nom lui a été donné par les propriétaires riverains. On y trouve des petits jardins coincés entre le chemin de fer de la petite ceinture et les fortifications.

La rue la plus fleurie : la villa des Tulipes (Paris 18e) – Source : parisladouce.com

La rue la plus verte : La cité des fleurs (Paris 17e)

C’est la cité des fleurs dans le 17e. C’est un lieu desservi par une voie privée, fermée à la circulation dans le 17e. On y trouve un ilot de nature inattendu.

La rue la plus verte : La cité des fleurs (Paris 17e) – Crédits photo : Wikipedia

La rue la plus connue de Paris : L’Avenue des Champs Elysées (Paris 8e)

Ce n’est pas une rue mais une avenue, celle des Champs Elysées dans le 8e qu’il n’est plus nécessaire de présenter.

La rue la plus connue de Paris : L’Avenue des Champs Elysées (Paris 8e) – Crédits photo : Wikipedia

La rue la plus commerçante de Paris : La rue de Rivoli (Paris 1er et 4e)

C’est la rue de Rivoli à cheval entre le 1er et le 4e. Toutes les grandes enseignes des chaînes mondiales y sont concentrées, côte à côte, avec les 2 géant des lieux : le BHV (le Bazar de l’Hôtel de Ville) et le forum des Halles, un grand centre commercial sur plusieurs étages.

La rue la plus commerçante de Paris : La rue de Rivoli (Paris 1er et 4e) – Crédits photo : Wikipedia

La rue la plus piétonne : La Rue Daguerre (Paris 14e)

C’est la Rue Daguerre dans le 14e qui est une petite rue pavée tranquille et bien isolée des quartiers les plus touristiques de la capitale. Elle est piétonne entre l’avenue du Général-Leclerc et la rue Boulard. On y trouve  des primeurs, des poissonniers, des bouchers, des fleuristes, des cafés, des artisans, etc ….

La rue la plus piétonne : La Rue Daguerre (Paris 14e) – Crédits photo : Wikipedia

La rue la plus chaude : La rue Saint-Denis (Paris 1er et 2e)

C’est la rue Saint-Denis à cheval entre le 1er et le 2e arrondissement. C’est l’une des artères les plus anciennes de Paris. Mais la rue Saint-Denis est surtout connue pour être un haut-lieu de la prostitution dans la capitale.

La rue la plus chaude : La rue Saint-Denis (Paris 1er et 2e) – Crédits photo : Wikipedia

La rue la plus déserte : La rue Emile Richard (Paris 14e)

La rue Emile Richard dans le 14e est effectivement très particulière. Sa principale caractéristique est qu’elle ne possède aucun numéro d’habitation et surtout que c’est une rue sans maison et sans immeuble. La principale raison est qu’elle a été percée dans le cimetière du Montparnasse, en 1890 et que de chaque côté de la rue s’élèvent les murs du cimetière. Brrrr, ça fait froid dans le dos.

La rue la plus déserte : La rue Emile Richard (Paris 14e) – Crédits photo : Wikipedia

La  rue la plus chère :  L’avenue Montaigne (Paris 8e)

C’est encore l’avenue Montaigne. Pour s’y acheter un appartement, mieux vaut disposer d’un très gros budget. Dans cet axe reliant la place de l’Alma à l’avenue des Champs-Élysées, le m² coûte en moyenne 22 000 € et même, pour quelques pied-à-terre particulièrement chics, à plus de 40 000 € du m² !

La  rue la plus chère :  L’avenue Montaigne (Paris 8e) – Crédits photo : Wikipedia

La rue la plus médiévale : La rue du Prévôt (Paris 4e)

C’est la la rue du Prévôt dans le 4e, qui se trouve entre la rue Saint-Antoine et à la rue Charlemagne. C’est une rue très étroite, bordée de vieilles maisons en pierres. Elle possède encore des boute-roues, de lourdes portes en chêne, un caniveau axial. Elle nous plonge véritablement dans une autre époque. On se croirait au Moyen-Âge.

La rue la plus médiévale : La rue du Prévôt (Paris 4e) – Crédits photo : Wikipedia

La rue la plus champêtre : La rue des Thermopyles (Paris 14e)

C’est la rue des Thermopyles dans le 14e que nous avons élu la rue la plus champêtre de Paris. C’est une des rares rues de Paris encore revêtue de gros pavés. Bordée de maisons de un à quatre étages décorées d’abondantes glycines et ornée de plusieurs arches de feuillages très fleuries au printemps, cette rue a su garder un aspect champêtre très apprécié des promeneurs.

La rue la plus champêtre : La rue des Thermopyles (Paris 14e) – Crédits photo : Wikipedia

La rue la plus artistique : La cité Durmar (Paris 11e)

La cité Durmar est une voie privée située dans le 11e arrondissement de Paris. Elle débute au 154, rue Oberkampf et se termine en impasse.  La cité Durmar est une des rares rue qui possède autant d’artisans et d’artistes réunis autour de ses vieux pavés .

La rue la plus artistique : La cité Durmar (Paris 11e) – Crédits photo : Wikipedia

La rue la plus street-art : La rue Denoyez (Paris 20e)

C’est dans la rue Denoyez du 20e que l’on peut contempler autant de graffitis. On peut y contempler une profusion d’œuvres sur ses murs.

La rue la plus street-art : La rue Denoyez (Paris 20e) – Crédits photo : Wikipedia

La rue la plus haute : La rue du Télégraphe (Paris 20e)

La rue du Télégraphe est une voie située dans le quartier de Ménilmontant dans le 20e. Son nom provient d’un télégraphe, anciennement situé à l’emplacement du cimetière actuel, installé en 1792. Cet endroit est le plus haut point culminant de l’espace public de Paris avec une altitude de 128,508 mètres.

La rue la plus haute : La rue du Télégraphe (Paris 20e) – Crédits photo : Wikipedia

La rue la plus uniforme : La rue des immeubles industriels (Paris 11e)

La rue des Immeubles-Industriels est une rue du 11e arrondissement de Paris, longue d’environ 180 mètres. Elle porte ce nom car elle était bordée d’immeubles construits spécialement pour l’industrie en chambre.

La rue la plus uniforme : La rue des immeubles industriels (Paris 11e) – Crédits photo : Wikipedia

La rue la plus terrifiante : La rue Emile Richard (Paris 14e)

C’est la rue Emile Richard dans le 14e. Elle est longue de 382 m et elle coupe le cimetière du Montparnasse en deux parties. Sa principale caractéristique est qu’elle ne possède aucun numéro d’habitation. De plus, des deux côtés de la rue s’élèvent les murs aveugles du cimetière, percés en quatre endroits par des ouvertures. C’est terrifiant d’y passer la nuit !

La rue la plus terrifiante : La rue Emile Richard (Paris 14e) – Source : kerfendal (https://kerfendal.aminus3.com/about/)

La rue la plus silencieuse : La Cité-du-Midi (Paris 18e)

Selon Bruitparif, le centre d’évaluation de l’environnement sonore de Paris, la rue la plus silencieuse est la Cité-du-Midi dans le 18e. Pourtant, cette rue est au cœur de Pigalle, à deux pas du Moulin Rouge, qui n’est pas connu pour être le quartier le plus calme de Paris. Malgré tout, cette rue offre un environnement tranquille avec un niveau sonore moyen de 52 dB.

La rue la plus silencieuse : La Cité-du-Midi (Paris 18e) – Source : etsionsepromenait.com

Bravo d’être allé jusqu’au bout de la liste. Si vous connaissez d’autres rues atypiques mettez-les nous en commentaires pour qu’on puisse compléter l’article


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from François

10 nouveaux musées gratuits à découvrir à Paris (2/2)

On vous présente ci-dessous un nouvel ensemble de 10 musées de la...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.