Picasso Primitif au Musée du Quai Branly

8 Emma
8 Léa
8.5 Eve
8.2

1,517 total views, 20 views today

Le Musée Quai Branly a l’ambition de décrypter les liens que Picasso a entretenu avec les arts non-occidentaux.

La collection personnelle de l’artiste témoigne tout d’abord de l’intérêt vis-à-vis de la création artistique d’Afrique, d’Océanie, des Amériques et d’Asie. C’est ce que montre la première partie chronologique (de 1900 à 1974) de l’exposition à travers les documents, lettres, objets et photographies qui ont accompagné l’artiste dans ses ateliers.

La seconde partie de l’exposition met en parallèle les œuvres de Picasso avec celles des artistes non-occidentaux, ce qui permet de mettre en évidence la proximité des sujets abordés (sexualité, pulsions, perte) et de l’approche plastique (déstructuration des corps…). Ces œuvres sont regroupée en trois parties relatives aux questionnements des artistes :

« Archaïsme»

Plusieurs illustrations du lien avec le primitif : le recours à la ligne (au lieu du clair obscur), des formes angulaires, le représentation de corps humains nus et verticaux et le courage de la représentation de la laideur.

« Métamorphose »

Picasso multiplie les angles et les points de vue en mêlant les traits humains et ceux d’animaux, en transformant des objets trouvés.

« Ça »

La défiguration permet d’atteindre l’antériorité de la personne humaine. Il décrit ainsi les pulsions de vie et de mort.

En pratique

37 quai Branly
75007 Paris


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve

Un café plein de poésie au Musee Maillol

2,028 total views, 18 views today Le café Prévert se situe dans la cave...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.