Exposition photographique Humans &Climate Change stories

8.5 Eve
8.5

551 total views, 11 views today

Sur les quais de Seine, entre les Invalides et le Musée d’Orsay, une petite exposition photographique permet de découvrir le projet Humans &Climate Change stories. Douze familles de différents pays, directement impactées par les effets du changement climatique, ont été suivies.

Nous avons ainsi découvert  les histoires de quatre familles de quatre pays :

  • les Pays-Bas, la menace des fleuves : la famille Fleerakkers est une famille d’agriculteurs-éleveurs installée dans la province du Nord-Brabant, au sud des Pays-Bas, sur un polder bordé par un bras de la Meuse à quelques encablures de son estuaire vers la mer du Nord.

  • le Mali, la valeur du Sahel : la famille Barké Diallo est une famille d’agropasteurs au Mali, dans la région de Mopti, ligne de fracture entre les plateaux du désert sahélien et les plaines du delta du Niger.

  • le Groenland, le dilemme des glaces : la famille Molgaard est une famille de pêcheurs sur la côte ouest du Groenland, dans la baie de Disko.

  • les Alpes franco-suisse, la fin de l’or blanc

Les récits et la mise en perspective des dynamiques sociales et géopolitiques permettre de mieux comprendre quels sont les effets du changement climatique sur notre vie quotidienne, nos capacités de résilience et d’adaptation pendant 10 ans, sur 3 générations (grands-parents, parents, enfants).

Cette approche documentaire est passionnante. Retrouvez ces histoires sur la plateforme multimédia

Les membres à l’origine du projet

Samuel Turpin est journaliste-photographe, membre de l’agence Gamma et collaborateur régulier avec Radio France Internationale. Depuis 1998, il vit dans les terrains de conflit et les zones humanitaires d’urgence (Myanmar, RDCongo, RCA, Sierra Leone, Burundi, Mali, Guinée, Tunisie).

Benjamin Bibas est grand reporter radio (France Culture, France Inter, RTBF…). Il a vécu en Argentine et au Liban. Il est auteur de la note “COP21 : réparer l’injustice climatique en Afrique” (Fondation de l’écologie politique,  publiée en novembre 2015).

Laure Noualhat travaille dans le journalisme environnemental.

Pour en savoir plus

https://www.humansclimatechange.com/

A découvrir à côté de la passerelle Léopold Senghor


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve

Portraits de femmes inspirantes dans la revue indépendante Soror

874 total views, 17 views today Nous avons contribué au financement de la revue...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.