Géographie de Anne-Sophie Barreau

8
8

680 total views, 3 views today

Géographie en bref

Le compagnon de la narratrice travaille à l’étranger. Depuis leur rencontre, il a été affecté à Hô-Chi-Min-Ville, Ouagadougou, San Francisco puis Tananarive où elle le rejoint pour quelques jours. Des souvenirs remontent, mettant en évidence la similitude de lieux et de situations mais également les différences. Un malaise s’installe pendant son séjour à Madagascar suivi d’une “déflagration amoureuse” à son retour à Paris.

Le Mot de l’éditeur

Lorsque la narratrice part à Madagascar où travaille désormais Simon, son compagnon, elle comprend immédiatement que ce voyage ne sera pas celui qu’elle imaginait. La tourmente amoureuse, d’abord diffuse, prend bientôt l’allure d’une déflagration.
Dès lors, leur histoire ne cesse d’être remémorée, interrogée. Remémorée dans ses lieux : Paris, Ouagadougou, San Francisco, des pleins sur lesquels s’inscrit en miroir le vide de Tananarive. Interrogée à son retour en France à travers une constellation de signes qui ont valeur de sens. À mesure que la narratrice arpente sa géographie intime, une vérité se dessine, sur Simon peut-être, mais surtout sur elle-même.
Quête et enquête sur soi et sur toutes nos histoires d’amour, Géographie est un roman pudique servi par une écriture pleine de grâce.
Quelques mots sur l’auteur Anne-Sophie Barreau Née en 1973 à Angers, Anne-Sophie Barreau est diplômée en droit et en journalisme. Elle a séjourné entre 2008 et 2010 au Burkina Faso au titre de la coopération. Elle est rédactrice indépendante. Géographie est son premier roman.

Notre avis

L’utilisation de la première personne du singulier et le style vif nous font entrer rapidement dans le roman. L’évolution de sa relation amoureuse est retracée tout en délicatesse à travers les souvenirs et la retranscription dans ses carnets de Madagascar et son journal Paris-Lille des faits, des paroles et de ses émotions. L’auteur alterne le descriptif de son quotidien avec l’évocation des moments passés ensemble à Paris, au Burkina Faso et aux Etats-Unis et des souvenirs plus lointains partageant ainsi avec nous les impressions, les réflexions et l’évolution de l’état d’esprit de la narratrice dans 3 chapitres au nom évocateur : dérive des continents, Nord magnétique et connaissance du monde.


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve

De beaux jours à venir de Megan Kruse

997 total views, 1 views today De beaux jours à venir (Call Me Home)...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.