30 destins d’aventuriers de Victoria Jacob et Emmanuelle Halgand

 258 total views,  11 views today

30 destins d’aventuriers en bref

Les éditions Paulsen ont créé une collection à destination des adolescents pour leur faire découvrir des personnalistes extraordinaires, à travers les siècles et au 4 coins du monde, qui sont des modèles ou sources d’inspiration pour tous.

Cet ouvrage dresse le portrait d’hommes et de femmes au destin incroyable. Leur soif de découverte les conduit à repousser toujours plus leurs limites.

En plus d’aventuriers incontournables comme Paul Émile Victor ou Thomas Pesquet, nous retrouvons des explorateurs moins connus tels que Cotentin de Chatelperron qui a fait le tour du monde sur un bateau autonome pour découvrir des Inventions low tech, Louise Boyd qui a été la première femme à volet au dessus du Pôle Nord, Alienor Le Gouvello qui a réalisé une traversée de l’Australie de plus de 5 000 km pour sauver des chevaux sauvages.

Le mot de l’éditeur

Pour filles et garçons qui rêvent d’explorer le monde.
Nellie Bly a fait le tour du monde, Thomas Pesquet a voyagé dans les étoiles, Ada Blackjack a survécu seule dans l’Arctique, Aliénor le Gouvello a parcouru l’Australie à cheval, Jessica Watson a tenté un tour du monde à la voile à 16 ans… Pas de doute, ces hommes et ces femmes n’ont pas froid aux yeux ! Dédiant leur vie à l’aventure, ils et elles ont tracé leur route et exploré les lieux les plus extrêmes de la planète. Pour les uns, l’objectif est de passer un message écologique, pour d’autres, tout simplement dépasser ses limites. Ils ont tous en commun d’avoir suivi leurs rêves et leurs envies.

Quelques mots sur les auteurs

Journaliste jeunesse depuis 20 ans, Victoria Jacob est aujourd’hui rédactrice en chef adjointe des magazines « J’aime lire Max » et « Je bouquine », où elle assouvit sa passion pour la littérature jeunesse.
Emmanuelle Halgand est auteure et illustratrice jeunesse de nombreux albums parmi lesquels « Le voyage des éléphants » et « La petite marmotte qui ne voulait pas dormir » et « La lumière de Bouchka ». Elle a réalisé les illustrations et portraits des premiers albums de cette collection.

Notre avis

Deux pages un peu romancées suffisent à nous faire explorer les lieux extrêmes à travers le parcours hors du commun d’hommes et de femmes de différentes nationalités et générations.

Commentaires via Facebook (pour les commentaires traditionnels, voir en bas de l'article)

More from Eve
Uzu (Paris XV)
 7,360 total views,  9 views today Entre Pasteur et Montparnasse, le restaurant Uzi propose...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.