Assises de Tiphaine Auzière

Loading

Assises en bref

Le jour de la rentrée scolaire, dans le tribunal judiciaire de Boulogne sur mer, où s’est déroulé le procès d’Outreau 12 ans plus tôt, Jeanne, 9 ans, victime d’inceste perpétré par son beau-père, doit parler de nouveau des faits au juge Deiss en présence de son avocate, Maître Diane Delaurel avec qui une complicité s’est créée, avant le procès aux assises.

Laura, assistante sociale de 38 ans, attend dans sa cellule son procès pour meurtre de son compagnon.

Karine, une quarantaine d’années, est en garde à vue pour ne pas avoir dénoncé un crime.

Le mot de l’éditeur

Un soir ordinaire de violences conjugales, quand la victime consentante dit non, et ôte la vie de son compagnon et persécuteur.
À la croisée des chemins et des tribunaux, autour de Diane, avocate, se nouent et se dénouent les destins. Laura accusée du meurtre de son conjoint, la petite Jeanne victime d’inceste, qui va tenter de se reconstruire. Comment certains ont pu se retrouver là ? Que vont-ils devenir ? On les découvre, on s’y attache, on vit avec eux le temps d’un procès. Tantôt du côté des victimes, tantôt de celui des coupables  ; mais la frontière est-elle si évidente ? Entre la droiture de la justice et l’ambivalence des êtres, les individus évoluent sur des lignes de crêtes mouvantes.
Dans son premier roman, Tiphaine Auzière nous plonge au cœur de la justice, elle décompose le mécanisme des assises, on écoute le ressac des vies brisées, on entre dans les considérations parfois contradictoires de la plaidoirie, finalement on se questionne sur sa propre posture  ; qu’aurions-nous fait à leur place ?

Quelques mots sur l’auteur Tiphaine Auzière

Née à Amiens en 1984, Tiphaine Auzière, fille de Brigitte Macron, est avocate, inscrite au barreau de Paris. Elle a cofondé le cabinet Challenges Avocats à Paris. Elle vit actuellement dans les Hauts-de-France. « Assises » est son premier roman.

Notre avis

L’auteur alterne entre le récit du quotidien de l’avocate et la relation tissée avec ces femmes, fondée sur la confiance, associant ainsi réalisme du système judiciaire et émotions. Très bien écrit, l’auteur aborde, à travers les différentes rencontres de l’avocate avec ces femmes de profils, d’âges et de milieux très différents, le sujet de l’emprise et des violences faites aux femmes. Avec beaucoup de finesse, elle parvient à nous raconter ces moments charnières pour les victimes et les accusées, en les rendant attachantes.

Commentaires via Facebook (pour les commentaires traditionnels, voir en bas de l'article)

More from Eve
Ristorantino Shardana (Paris XV)
Dans le XVème arrondissement, Ristorantino Shardana propose une cuisine gastronomique élaborée à...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.