La Commode aux tiroirs de couleurs d’Olivia Ruiz

 452 total views,  2 views today

La Commode aux tiroirs de couleurs en bref

Au décès de sa grand-mère, surnommée « abuela », Olivia a récupéré sa commode en chêne qui comprends 10 tiroirs, que personne n’avait le droit d’ouvrir jusqu’à présent.

L’auteur relate alors la vie de sa grand-mère, en commençant par son enfance lorsqu’elle quitte l’Espagne de Franco avec ses sœurs pour la France, alors qu’elle avait 10 ans : leur passage au camp d’Argeles avant d’arriver à Narbonne où vit depuis 20 ans tio Pepe. Celui-ci  les conduit dans le quartier gitan où elles sont prise en charge par Madrina. Année après année, les souvenirs s’accumulent. Elle poursuit le récit jusqu’à sa naissance.

Le mot de l’éditeur

« Parce que c’est ça que je veux que tu retiennes. Nos couleurs. Chaudes, franches. Je veux que ces femmes si différentes, si vivantes, si complexes qui composent ton arbre généalogique puissent t’inspirer et t’aider à savoir qui tu es, le fruit de quels voyages et de quelles passions. »À la mort de Rita, surnommée « l’Abuela », sa petite-fille hérite de l’intrigante commode qui avait jadis nourri toute sa curiosité et son imagination enfantines. Le temps d’une nuit, ouvrant ses dix tiroirs, elle découvre les secrets qui ont scellé le destin de plusieurs générations de femmes, entre l’Espagne et la France, de la dictature franquiste à nos jours.
Dans ce brillant premier roman Olivia Ruiz révèle son formidable talent de conteuse et nous offre une fresque flamboyante sur l’exil

Quelques mots sur l’auteur d’Olivia Ruiz

Née en 1980 à : Carcassonne, Olivia Ruiz, de son vrai nom Olivia Blanc, a étudié les arts du spectacle à l’université de Montpellier avant de s’orienter vers un BTS en communication. En 2001, elle participe à la première Star Academy, où elle parviendra en demi-finale. Son premier album, J’aime pas l’amour, est nommée aux Victoires de la musique 2005 dans la catégorie Révélation scène. Elle reçoit un disque de diamant (un million de ventes) pour son second album, elle reçoit également une Victoire de la musique en 2007 en tant qu’Artiste féminine et Spectacle de l’année. Elle publie son premier roman « La commode aux tiroirs de couleurs » en 2020.

Notre avis

Chaque tiroir de la commode renferme un objet emblématique, certains associés à des souvenirs marquants d’autres à des secrets de famille.
C’est une histoire familiale passionnante que nous découvrons progressivement avec l’ouverture de chacun des tiroirs… qui permettent à l’auteur d’en savoir davantage sur ses origines, le rôle des femmes dans sa famille, son identité afin de pouvoir avancer dans la vie. L’adaptation de ce récit en BD est un bon moyen de rester encore un peu dans cette famille si attachante.

Commentaires via Facebook (pour les commentaires traditionnels, voir en bas de l'article)

More from Eve
Une exposition photographique de Yann Arthus-Bertrand dans les couloirs du métro
 6,753 total views,  2 views today 56 photographies très grand format de Yann Arthus-Bertrand...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.