Visite insolite de Paris à 20 m sous terre dans les anciennes carrières des Capucins

9 François
8 Emma
8 Eve
10 Léa
8.8

4,969 total views, 16 views today

Les carrières ont, joué un grand rôle dans la construction de la capitale de l’époque romaine à 1813 (interdiction définitive de toute extraction souterraine). Il reste quelques vestiges. Les catacombes sont d’anciennes carrières sous-terraines. L’exemple le plus ancien des carrières à ciel ouvert sont les arènes de Lutèce.
Entre les cloîtres du Val de Grâce et de Port Royal, sous les 14ème, 13ème et 5ème arrondissement de Paris, se trouvent les carrières des Capucins, site classé à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques fin 1999.
Creusées au XIIe siècle, ces carrières souterraines de pierre à bâtir (calcaire) avaient été exploitées du XIIIème siècle au XVème siècle notamment pour la construction de la chapelle du monastère des Capucins, de Notre Dame de Paris, de l’église Saint-Séverin et de la tour du temple. Les Capucins ont commencé les travaux de consolidation au XIIIème siècle. Les carrières auraient été restaurées au XIXème siècle. Le site est aujourd’hui géré par une association et des bénévoles. L’autorisation officielle d’aménagement du site a été obtenue en 1983.

Carrières des Capucins

Nous sommes entrés sous l’hôpital Cochin et sommes conduits pendant plus de 2 heures par un guide de l’association, à 20 mètres sous terre après 102 marches, à la lueur de lampes à acétylene. Un itinéraire de galeries souterraines d’environ 1.2 km de long a été aménagé.

Carrières des Capucins

Plusieurs usages ont été faits des carrières. Les champignons de Paris y étaient cultivés, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Les carrières ont également servi d’abri de défense passive pendant le seconde guerre mondiale (1943)

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

Nous poursuivons notre visite dans les carrières à proprement parler.

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

Au fil de notre parcours, nous pouvons observer :

  • un puits à vocation scientifique avec une échelle d’étiage par rapport au niveau de la Seine permettant de vérifier le niveau de la nappe phréatique

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

  • des exemples d’inscriptions du sous-sol parisien (avec, selon les époques, une référence au calendrier républicain ou au calendrier grégorien) laissées par ceux qui ont réalisé les consolidations pour pouvoir s’orienter pour identifier les responsables et l’année des chantiers d’inspection des carrières. Les indications relatives aux points cardinaux s’appliquaient lorsque l’on était face à la plaque.

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

  • des outils d’extraction du calcaire et de transport des blocs vers le puits d’extraction (utilisés jusque dans les années 1870). Avant de la confier à un tailleur de pierre pour la construction, on faisait sécher les pierres.

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

  • des puits d’extraction

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

  • les piliers et murs de consolidation

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

  • les inscriptions d’étudiants d’école de médecine dans les années 1820

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

  • un cabinet minéralogique qui montre la succession des bancs de roches avec les noms donnés par les carriers. Y étaient également entreposées les trouvailles archéologiques

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

  • un fontis (effondrement) vu du dessous

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

  • différents marquages et indications permettant de se repérer en sous-sol, les boyaux ne correspondant pas toujours aux rues. L’hôpital Cochin et l’hôpital du Midi (où étaient notamment regroupés ceux atteints de maladies vénériennes) créé dans le couvent des Capucins ont fusionné.

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

  • des indications de niveau

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

  • des plaques émaillés datant du 19ème siècle

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

  • les marquages au carbone  (qui disparaissent au bout de 400 ans).

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

  • Les indications de sortie de secours des abris défensifs (plus valables)

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

  • les outils des tailleurs de pierre

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

  • une salle aménagée par l’association

Carrières des Capucins

  • des sculptures réalisées par les tailleurs de pierre

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

  • le jardin du dépôt des plans de l’inspection des carrières

Carrières des Capucins

  • le plan de la fontaine avec l’échelle d’étiage

Carrières des Capucins

  • une collection de lampes à carbure de calcium (acétylene), qui a un fort pouvoir éclairant et permet d’obtenir de haute température. Mais c’est explosif.

Carrières des Capucins

  • la galerie de roulage servant à aux travaux de consolidation des anciennes carrières

Carrières des Capucins

Nous nous dirigeons vers la sortie…

Carrières des Capucins

Nous terminons notre visite par quelques photographies des travaux de restauration.

Carrières des Capucins

Carrières des Capucins

En pratique

Le site n’est pas ouvert au public mais des visites guidées occasionnellement par la SEADACC, association qui depuis 1973 assure l’aménagement du site et la restauration.

Pour en savoir plus : http://www.seadacc.com/
Pour les contacter : association@seadacc.com

Hôpital Cochin
27, rue du Faubourg Saint-Jacques
75014 PARIS


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve

Une vie avec Alexandra David-Néel en BD – tome 1 : « Le plus grand explorateur du XXe siècle est une femme… »

1,679 total views, 7 views today Une vie avec Alexandra David-Neel en bref L’album...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.