10 nouveaux lieux insolites à découvrir à Barcelone

L’année dernière, nous vous faisions découvrir 10 lieux insolites et secrets à découvrir à Barcelone. Dans ce nouveau guide, nous vous proposons de continuer d’explorer ce côté totalement différent de la ville de Barcelone, inconnu par la plupart des touristes.

Nous connaissons tous les sites touristiques incontournables de Barcelone comme La Rambla, le Parc Güell, la Sagrada Familia ou encore le quartier gothique. Et c’est vrai qu’il faut les avoir visités au moins une fois dans sa vie. Mais si vous avez envie de sortir des sentiers battus, je vous invite à jeter un coup d’œil à cette nouvelle sélection de 10 endroits insolites à Barcelone.

Ces lieux différents méritent un traitement particulier. Ce voyage immersif dans des lieux originaux est une occasion rêvée de réaliser un carnet de voyage sous forme de magnet photo des lieux insolites de Barcelone.

Bonne découverte et n’hésitez pas à mettre vos propres découvertes en commentaires pour les partager avec la communauté.

1. Plaça Sant Felip Neri

1. Plaça Sant Felip Neri – Source : Wikipedia

La Plaza de San Felipe Neri (en catalan Plaça de Sant Felip Neri) est une place unique à Barcelone, qui porte le nom de l’église baroque qui la domine. Elle se trouve dans le quartier gothique de la vieille ville, et plus particulièrement dans le quartier Call et San Felipe Neri. La place se dresse au-dessus de l’ancien cimetière médiéval de Montjuic del Obispo, détruit pendant la guerre civile espagnole. On y accède d’abord par la rue San Felipe Neri puis par la rue San Severo. La place est entourée de maisons de style Renaissance. C’est aussi le siège des anciennes maisons des corporations de Caldereros et de Zapateros. Cette dernière est le siège du Musée de la Chaussure de Barcelone. Au centre de la place se trouve une fontaine à base octogonale. Sur les murs de l’église de San Felipe Neri, on peut encore voir les traces laissées par les éclats d’obus d’une bombe lancée par l’armée fasciste pendant la guerre civile en 1938.

2. Les réseaux souterrains du film « REC »

2. Les réseaux souterrains du film « REC » – Crédits photo : Rae Bathgate/Broke-Ass Stuart

Saviez-vous que le film REC de Jaume Balagueró et Paco Plaza, et certaines de ses suites, avaient été tournés en plein cœur de Barcelone ? En effet, le film a profité d’un secret de Barcelone: son réseau de galeries souterraines. Une scène du film El Maquinista de Brad Anderson avait également été tournée à cet endroit. Il s’agit des égouts historiques du XIXe siècle de Barcelone, dont les fondations remontent à l’époque médiévale. Certaines parties sont ouvertes au public pour être visitées.

3. El Muro del Beso

3. El Muro del Beso – Source : Wikipedia

Le vrai nom de cette oeuvre est “El mundo nace en cada beso” qui signifie “Le monde naît dans chaque baiser”. Il s’agit d’une mosaïque photographique située sur la place Isidre Nonell, dans le quartier Ciutat Vella de Barcelone. Elle a été réalisée par le photographe Joan Fontcuberta et le céramiste Antoni Cumella, et inaugurée en juillet 2014.

L’origine de cette photocomposition se trouve dans le tricentenaire de la défaite catalane, lors de la guerre de Succession d’Espagne (11 septembre 1714), qui est à l’origine de la célébration du Jour de la Catalogne. L’initiative est venue du photographe Joan Fontcuberta en collaboration avec El Periódico de Catalunya, et a consisté en la création d’une murale composée de photographies envoyées par les lecteurs de El Periódico, qui ensemble formeraient une image. Le thème requis pour les photographies était “vivre librement”. 4000 carreaux de céramique ont ainsi été assemblés, répartis en 50 rangées de quatre-vingts carreaux chacun, qui ensemble forment l’image du baiser des lèvres. Il a été installé sur un mur près du jardin privé d’une maison sur la place Isidre Nonell. La Mairie de Barcelone a décidé de maintenir cette œuvre, initialement prévue pour être une installation éphémère, sur la place désormais devenue un lieu des lieux “les plus instagrammables” de la ville.

4. Le Parc de la Ciutadella

4. Le Parc de la Ciutadella – Source : Wikipedia

Le parc de la Ciutadella est situé dans le centre de Barcelone. Il fut construit sur les terrains laissés par une citadelle militaire, détruite en 1868 pour accueillir l’Exposition universelle de 1888. Il est situé dans la vieille ville de Barcelone entre la gare de France, l’Arc de Triomphe et la Ville olympique, entre les rues Pujades, Picasso et Wellington. Il possède 10 entrées et s’étend sur 17 hectares dont une partie est occupée par le zoo de Barcelone. Il abrite le parlement de Catalogne et un musée d’Art Moderne. Oasis de verdure au cœur de la ville, le parc possède des similitudes avec divers jardins européens, les jardins du Luxembourg parisien et le parc de la Tête d’or de Lyon en France par exemple.

5. Le plus petit poste de police de Londres

5. Le plus petit poste de police de Londres

Avec tant d’agents de police à Londres – aussi bien à pied, à moto et à cheval – il doit y avoir beaucoup de postes de police dans la capitale. En fait, il y a au total 75 stations. Ces postes de police varient en forme et en taille. On vous fait découvrir ci-dessous le plus petit d’entre eux. Il est situé à l’angle sud-est de Trafalgar Square. Datant des années 1920, ce petit bâtiment est fait d’un lampadaire évidé, et est assez grand pour seulement deux personnes à la fois. Les fenêtres étroites autour du poste peuvent sembler décoratives, mais en fait, elles offrent à la personne à l’intérieur une vue sur toute la place. Cependant, cette structure n’est pas officiellement une station de police, mais plutôt un poste de guet habilement déguisé. Il est donc inexact de lui donner le titre de plus petit poste de police à Londres.

6. Le MACBA

6. Le MACBA – Source : Wikipedia

Le MACBA est le Musée d’art contemporain de Barcelone. C’est un musée consacré principalement à l’exposition d’œuvres réalisées pendant la seconde moitié du xxe siècle. Il se trouve dans le quartier de El Raval de la capitale catalane, très proche du CCCB (centre de culture contemporaine de Barcelone). Construit de 1987 à 1995, le MACBA a ouvert ses portes le 28 novembre 1995.

7. Les Fontaines magiques de Montjuïc

7. Les Fontaines magiques de Montjuïc – Source : Wikipedia

Les Fontaines magiques de Montjuïc se trouvent sur l’avenue Maria Cristina, à Montjuïc. Il s’agit de l’élément principal d’un ensemble de jeux de lumières et d’eaux qui illuminent l’axe entre le Musée national d’art de Catalogne et la Place d’Espagne. Cette fontaine  était constituée de bassins et de cascades puis, plus en bas, de colonnes lumineuses de chaque côté de l’avenue. Ces colonnes ont ensuite été remplacées par des jets d’eau lumineux de mêmes proportions. Elle a été construite à l’occasion de l’Exposition universelle de 1929 par Carles Buïgas, à l’endroit même où s’élevaient auparavant les Quatre Colonnes de Josep Puig i Cadafalch, démolies en 1928 et reconstruites en 2010. La construction a duré une année. Dans les années 1980, la musique a été ajoutée pour accompagner les jeux de lumière. Enfin l’ensemble a été complètement restauré lors des Jeux olympiques de 1992.

8. Les colonnes romaines du Gotico

8. Les colonnes romaines du Gotico – Source : Wikipedia

Il s’agit du temple d’Auguste dans le quartier du Bario Gotic de Barcelone. Cet ancien temple romain, dédié au culte impérial d’Auguste César, a été construit à Barcino, une colonie fondée avec l’autorisation d’Auguste, qui allait devenir la ville de Barcelone. Ce temple constituait la partie centrale du Forum, au sommet du Mont Táber, maintenant situé dans le quartier gothique de Barcelone. Il s’est effondré avec le temps mais à la fin du XIXe siècle, trois colonnes ont été découvertes lors de la construction du siège du Centre de Catalogne. Une quatrième a été exposée sur la Plaza del Rey à Barcelone, puis a été intégrée dans le complexe que l’on peut visiter.

9. Le Labyrinthe de Horta

9. Le Labyrinthe de Horta – Source : Wikipedia

Le Parc del Laberint d’Horta ou en français le “Parc du Labyrinthe de Horta” est un jardin historique du quartier Horta-Guinardó de Barcelone. C’est le plus ancien du genre dans la ville. Situé sur l’ancien domaine de la famille Desvalls, à côté de la crête de Collserola, le parc de 9,1 hectares comprend un jardin néoclassique du XVIIIe siècle et un jardin romantique du XIXe siècle. Sur la terrasse inférieure se trouve le labyrinthe de haies qui donne son nom au parc. Les travaux du parc ont commencé en 1791. En 1967, la famille Desvalls a cédé le parc à la ville de Barcelone, qui en a ouvert les portes au public en 1971. De vastes travaux de restauration ont été réalisés en 1994 avec le soutien financier de l’Union européenne.  Le parc est entouré de nombreuses sculptures, certaines représentant des motifs de la mythologie grecque et d’autres des motifs folkloriques, ainsi que de fontaines, de sources et de bassins.

10. Le Mirador del turo de la Rovira

10. Le Mirador del turo de la Rovira – Source : Wikipedia

Turó de la Rovira est une colline surplombant Barcelone avec une altitude de 262 m. Ce lieu a été continuellement occupé, sous une forme ou une autre, de l’ère ibérique (4ème siècle) jusqu’à présent. Au cours de la guerre civile espagnole (1936-1939), l’autorité républicaine de défense anti-aérienne (DECA) a constaté que la colline était l’endroit le plus approprié pour construire une batterie antiaérienne pour défendre Barcelone. Après la guerre civile espagnole, les structures militaires abandonnées ont été utilisées comme abris. Dans le même temps, des réservoirs d’eau et des tours de communication ont été installés, dont certains peuvent encore être vus à ce jour. On a depuis cet endroit l’une des plus belles vues sur Barcelone.


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from François

10 musées gratuits à Paris (1/2)

On vous présente ci-dessous un ensemble de musées de la ville de Paris...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.