Museum: Pictura, un jeu de collection d’œuvres d’art

Un jeu dans lequel on joue le rôle d’un conservateur de musée

7.5 François
7.5

 2,455 total views,  5 views today

Museum Pictura est un jeu de collection dans lequel on joue le rôle d’un conservateur de musée. Le but du jeu est de collectionner des cartes de peinture dans un but de créer des collections dans son musée. Chaque joueur dispose d’un plateau individuel qui représente son musée.

Les musées en question avec lesquels chaque joueur va pouvoir jouer sont : le Museum of Art of New-York, le Grand Musée de Paris, le Kaiserliches Museum von Berlin, le Royal Museum of London. Il semble que l’éditeur n’ait pas eu le droit de citer le nom de vrais musées, surement pour des raisons de droits.

   
Pendant la partie, le tour de jeu de chaque joueur va se dérouler en deux phases : une phase d’acquisition et une phase d’action. La phase d’acquisition consiste à échanger ses cartes avec celles des musées internationaux qui sont représentés sur un plateau central. Ils sont au nombre de 4 : l’International Museum of Tokyo, le National Museum of Madrid, le National Gallery of Victoria et le National Art Museum of Moscow. La phase d’action va consister à : soit améliorer son musée, soit organiser une exposition temporaire ou soit faire un inventaire.

Pendant la partie, il va falloir prendre en compte des carte de tendance qui représentent les modes changeant du monde de l’art. Ces cartes tendance vont changer à chaque tour de jeu. C’est donc un jeu qui présente un peu de temporalité. L’organisation d’une exposition temporaire consiste à mettre en avant l’une de ses collections pour épater les visiteurs. Elles permettent de gagner plus de points de victoire en fin de partie. L’organisation d’un inventaire consiste à récupérer des cartes de la défausse pour les récupérer dans sa main. En effet, toutes les cartes qui ne seront pas posées sur les plateaux seront mises à la défausse et représenteront le marché de l’art.

Concernant les cartes de peinture, elles sont vraiment nombreuses et toutes différentes. Elles représentent chacune une œuvre différente. Elles sont au nombre d’environ 180 cartes et représentent un gros paquet plutôt assez volumineux. Sur chaque carte, on retrouve le nom de l’artiste, la période et le thème.

Au niveau des artistes, on peut citer Da Vinci, Manet, Hogart. Pour les périodes, elles sont au nombre de 6, chacune représentée par une couleur. Il s’agit de la Renaissance, le Baroque, le Rococo, le Romantisme et l’impressionnisme. Et enfin, pour les thèmes, il y en a également 6. Il s’agit de la Mythologie, l’Histoire, la Religion, le Paysage, la Nature Morte et le Portrait. Il y a peu près 30 cartes par période, soit en tout, à peu près 180 cartes. Pour les collections qu’il va falloir faire, on peut les faire soit par période, soit par thème. Les échanges que l’on va pouvoir faire avec les autres musées vont permettre soit de compléter sa collection, soit de l’optimiser.

 

Fiche technique

Auteurs : Olivier Mélison et Eric Dubus
Illustrateurs : Joelle Drans, Loïc Muzy, Ekaterina Varlamov
Éditeur : Holy Grail Games
Page officielle du jeu
Livret de règles

Contenu détaillé du jeu

  • 1 plateau Central
  • 1 plateau Mécène
  • 1 plateau Exposition
  • 4 plateaux Musée
  • 180 cartes Peinture
  • 60 cartes Mécène
  • 30 cartes Tendance
  • 24 cartes Faveur
  • 22 jetons Exposition
  • 4 jetons Faveur
  • 4 jetons de Score
  • 1 jeton Premier joueur
  • 1 jeton Fin de partie
  • 8 cartes Aide de jeu
  • 1 Livret de règles

Notre avis

Museum Pictura est un jeu qui peut paraître de premier abord un peu compliqué quand on lit les règles du jeu mais qui finalement, présente un système de base assez simple une fois qu’on y joue. Museum Pictura reste quand même plus complexe que son prédécesseur, c’est à dire la première version du jeu qui s’appelait tout simplement Museum mais tout en étant en même temps complétement différent.

La mécanique de base de Museum Pictura est assez simple. Elle consiste à poser des cartes dans son musée et à les échanger avec les autres musées mais avec un peu de technique et de la temporalité. Les cartes des Mécènes présentent des objectifs qui permettent d’améliorer son score si on arrive à les remplir. On peut également maximiser ses points en optimisant le placement des œuvres dans son musée ou en réalisant des expositions temporaires.

Museum Pictura dispose d’un très beau matériel avec des cartes d’une grande qualité. La mécanique est très adaptée à la thématique ce qui rend le jeu plus intuitif, fluide et très immersif. On se met facilement dans la peau du conservateur de musée.

 
 
Un petit plus que l’éditeur aurait pu proposer est une description des œuvres, qui aurait pu se faire soit au dos des cartes, soit dans un livret à part. Peut-être une amélioration future dans une prochaine version du jeu ou dans une extension.

En parlant d’extension, Museum Pictura en dispose déjà de deux. Il s’agit de Vernissage et Crystal Palace. Nous essaierons de vous les présenter dans un prochain article en expliquant ce qu’elles apportent et quels sont leur intérêt par rapport au jeu de base.

Je veux le même

Museum Pictura, version française, à partir de 44,90€

Voir le jeu sur le site de Philibert
Voir le jeu sur le site de Play-in
Voir le jeu sur le site d’Amazon

Les extensions

Museum : Pictura – Vernissage
Museum : Pictura – Crystal Palace

Commentaires via Facebook (pour les commentaires traditionnels, voir en bas de l'article)

More from François
Grève des transports : Guide de survie à pieds dans Paris
 18,203 total views,  4 views today Le site du Parisien a publié une carte...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.