Exposition « De pôles en pôles, un monde qui disparaît » de Sebastian Copeland

7 Léa
9 Eve
7.5 Emma
9 François
8.1

Loading

L’exposition « De pôles en pôles » sur les grilles du jardin du Luxembourg est la grande rétrospective photographique de Sebastian Copeland.

En 80 clichés, elle retrace les 20 années d’expéditions dans les zones Arctique et Antarctique et au Groenland, au cours desquelles l’explorateur a parcouru plus de 8 000 kilomètres à skis.

Des images magnifiques qui soulignent la fragilité des glaciers.

« Le temps que j’ai passé dans les hautes latitudes m’a donné une meilleure perception des changements subtils que provoque le réchauffement. La photographie est un véritable outil de mesure quand elle relie le cœur à l’esprit. Mon travail a pour ambition de créer un inventaire émotionnel du passage du temps. »

Nous pouvons repérer sur certaines photographies, des animaux vivant dans les pôles, permettant de nous sensibiliser sur la nécessité de préserver ces vies.

En pratique

https://www.scopelandfineart.com/
Jusqu’au 13 janvier 2019
Jardin du Luxembourg
75006 Paris

Commentaires via Facebook (pour les commentaires traditionnels, voir en bas de l'article)

More from Eve
La collection Morozov à la Fondation Louis Vuitton
La Fondation Louis Vuitton  a rouvert ses portes le 22 septembre 2021...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.