Aventuriers des mers de Sindbad à Marco Polo à l’Institut du Monde Arabe

8 Léa
9.5 Emma
9.5 François
9.5 Eve
9.1

L’Institut du Monde Arabe nous plonge dans l’histoire des aventuriers des mers du VIIème au XVIème siècle.

Les voies empruntées par des marchands, marins et explorateurs célèbres ou méconnus, réels ou imaginaires, sont évoquées dans des manuscrits richement enluminés, des objets d’art et des instruments de navigation.

Les marins arabes comme comme Sindbad, Ibn Jubair, Ibn Battûta et Ibn Majid sont mis à l’honneur comme de grands navigateurs européens tels que Marco Polo et Vasco de Gama. Nous découvrons le parcours de grands navigateurs et explorateurs à travers de cartes, des maquettes, des théâtres d’ombres. Nous commençons ainsi notre voyage en naviguant de l’histoire à la fiction.

 

Grâce à l’évolution de la cartographie, les voyages se font de plus en plus lointains permettant aux explorateurs de rapporter de nombreuses marchandises et objets précieux. Les différents objets présentés témoignent de l’importance des échanges maritimes.

  

A travers l’épopée des échanges maritimes, nous voyageons ainsi en Afrique, en Chine, à Venise, dans l’Océan indien.

À l’occasion de l’exposition, l’Institut du monde arabe, avec le soutien du Sultanat d’Oman, a installé sur le parvis un extraordinaire boutre omanais traditionnel, Nizwa. Bateaux en voie de disparition, construits entièrement en bois, les boutres étaient utilisés originellement pour le commerce local et la pêche à la perle. Ils sont fabriqués dans l’ensemble des pays du Golfe Persique, l’Inde et de la côte Est Africaine et étaient réputés pour leur ténacité à naviguer sous les vents de moussons.

Nizwa, de 31 m de longueur et de 6 m de largueur, est l’un des derniers boutres en bois construit dans les chantiers de « Sur » en Oman en 1992.

En pratique

1 Rue des Fossés Saint-Bernard
75005 Paris, France


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve

Chez Françoise (Paris VII)

Nous sommes retournés au restaurant Chez Françoise. Face au pont Alexandre III,...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.