La guerre des intelligences de Laurent Alexandre

8 Eve
7 François
7.5

1,461 total views, 13 views today

La guerre des intelligences en bref

Laurent Alexandre commence par retracer les prémices de l’intelligence artificielle jusqu’en 2020.Il montre ensuite le lien entre l’intelligence, mesurée par le QI avec toutes les limites que cela suppose, et la réussite économique et sociale, la santé… Il nous explique alors que le système éducatif actuel faisant perdurer les inégalités initiales remontant à la naissance, le développement très rapide de l’intelligence artificielle risque de creuser davantage ces inégalités si l’école n’évolue pas.
Face à la place croissante de l’intelligence artificielle, il semble devenu incontournable de repenser le rôle de l’école et de notamment s’assurer de la démocratisation du système éducatif.
L’auteur se projette alors jusqu’en 2080 pour évaluer les répercussions dans notre société de la montée en puissance de l’IA et imaginer différents scénarios.

Le mot de l’éditeur

L’intelligence artificielle peut-elle dépasser les humains, et comment l’éducation doit faire sa révolution.
Depuis la parution en 2011 de son premier essai La mort de la mort, comment la technomédecine va bouleverser l’humanité, Laurent Alexandre s’est révélé comme l’un des plus visionnaires analystes des révolutions technologiques.
Il s’attaque aujourd’hui à l’Intelligence artificielle (IA) et aux vertigineuses mutations qu’elle va déclencher dans nos modes de vie, et en particulier dans notre conception de l’éducation.
D’un côté, l’IA progresse bien plus vite que tous les pronostics avancés  : la rapidité d’apprentissage de l’IA est multipliée par 100 chaque année. Il faut trente ans pour former un ingénieur ou un radiologue, quelques heures pour éduquer une IA  !
De l’autre, une école qui n’a pas évolué depuis 250 ans qui forme aux métiers d’hier et qui n’a pas intégré le bouleversement inévitable que l’IA va provoquer sur le marché du travail. Comment faire pour que nos cerveaux biologiques résistent à l’IA et restent complémentaires  ? Comment nos enfants pourront-ils rester compétitifs face à l’IA  ? Comment l’éducation, non totalement darwinienne, trouvera-t-elle sa place à côté des cerveaux de silicium boostés par les moyens presque infinis des GAFA et autres géants américains et chinois  ?
Quels scénarios l’Humanité devra-t-elle choisir  ? Faut-il accepter le vertige transhumaniste qui nous «  upgrade  » biologiquement mais nous maintient Homme  ? Fusionner avec l’IA en devenant des cyborgs  ? Interdire ou limiter puissamment l’IA  ?
C’est à cette réflexion fondamentale et passionnante que Laurent Alexandre nous invite.

Quelques mots sur l’auteur Laurent Alexandre

Né en 1960, Laurent Alexandre a fait 11 ans d’études de médecine avant d’étudier à Sciences Po et HEC, puis l’ENA. Chirurgien, spécialisé en urologie, il crée dans les années 1990 plusieurs start-up en rapport avec la santé. En 1995, il lance Medcost, qui conçoit des services informatiques médicaux. Avec Claude Malhuret, ex directeur de Médecins Sans Frontières et de jeunes informaticiens, il fonde en 2000 Doctissimo.fr, un portail d’information santé tourné vers le grand public. En 2008, Laurent Alexandre vend Doctissimo au groupe Lagardère.
Depuis 2008, il est président et actionnaire majoritaire de DNAVision, une PME belge spécialisée dans la recherche et le développement sur les gènes. Il est devenu l’un des principaux experts des enjeux scientifiques de demain.

Notre avis

Laurent Alexandre nous fait réfléchir sur l’évolution du monde qui nous entoure et sur les conséquences du nouvel équilibre des pouvoirs qui se met en place. Il en déduit que l’école telle que nous la connaissons va progressivement disparaître et que le rôle des professeur est déterminant dans les prochaines décennies. Ses propos reposent essentiellement sur des avancées scientifiques, sans développer suffisamment les aspects moraux et éthiques. Il ne prend par ailleurs en considération que le QI (Quotient Intellectuel) alors que d’autres formes d’intelligences telles que le QE  (Quotient Emotionnel) occupent une place croissante dans notre société.
Les propos de l’auteur reposent sur différents exemples d’expériences scientifiques, des illustrations tirées d’ouvrages de référence mais également de films de sciences fictions, permettant ainsi de mieux appréhender les avancées en terme d’IA et les enjeux. Tout au long de l’ouvrage très documenté, des encarts apportent des précisions ou illustrent son argumentation, ce qui contribue à la dynamique de l’exposé.

Informations pratiques

Prix : à partir de 20,90€ sur Amazon.fr

Les autres livres de Laurent Alexandre


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve

Un tueur dans les arbres de Patrick Raynal

873 total views, 5 views today Un tueur dans les arbres en bref Asfaneh,...
Read More

3 Comments

  • Le QE ne vaut rien en terme d’intelligence face au QI. C’est une fumisterie de la gauche pour essayer de faire quoi à l’égalitarisme biologique et relativiser les différences intellectuelles innées.

    Bien tenté mais quand vous, Eve, aurez écrit un livre du niveau de Laurent Alexandre on en reparlera car pour le moment vous êtes bien incapable de synthétiser les concepts essentiels du livre (deep learning, NBIC, neuroscience…). Vous n’y comprenez rien.

  • Je ne conteste pas le caractère très documenté de l’ouvrage ni les qualités de l’exposé (note de 8/10). J’ai lu plusieurs analyses sur l’IA qui me permettent de bien appréhender le sujet et j’ai été déçue que Laurent Alexandre n’aille pas plus loin dans sa réflexion pour ne se concentrer que sur des analyses scientifiques, qui par définition, deviennent rapidement obsolètes.
    Le QE, quoiqu’aussi discutable que le QI, est une forme d’intelligence tout aussi importante car intrinsèquement liée à l’ouverture d’esprit, à la vie en société et à la capacité d’échanger librement sur ses opinions.
    C’est dans cette optique qu’il me semblait important de partager mon avis sur l’ouvrage de Laurent Alexandre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.