L’incroyable histoire de l’argent de Benoist Simmat et Tristan Garnier

Loading

L’incroyable histoire de l’argent en bref

La BD s’ouvre sur l’inventeur du bitcoin, connu sous le pseudonyme Satoshi Nakamoto, qui nous propose de nous retracer l’histoire de la monnaie, du milieu de Paléolithique supérieur à la monnaie virtuelle qui s’est imposée dans les années 1950, en passant par les virements mis en place par l’Ordre des Templiers.

L’ouvrage se décompose ainsi en 8 chapitres chronologique :

  • l’argent avant l’argent, avec l’utilisation du coquillage cauris,

  • l’empire des pièces de monnaie, avec l’imposition du système bimétallique (où or et argent cohabitent) par Crésus et la dégradation par les Romains,

  • la longue marche du papier-monnaie, apparu en Chine et rapporté en Europe par Marco Polo,
  • le capital d’Allah & Cie, et l’invention du chèque et de la lettre de change.
  • Eldorados, qui voit l’émergence des premières théories économiques modernes avec l’apparition de l’inflation.

  • les temps modernes, avec la création de l’ancêtre de la banque centrale à Londres et l’adoption de l’étalon-or.

  • la guerre des monnaies, qui a abouti à l’imposition du dollar comme monnaie internationales, après les monnaies de pays européens coloniaux et en particulier la livre sterling.
  • la nouvelle ère virtuelle : virement, prélèvement automatique, carte bancaire… et bitcoin crée après la crise des subprime et la faillite de Lehman Brother.

Le mot de l’éditeur

De Cresus aux bitcoins, une autre histoire de l’économie.
Sicle, créséide, darique, drachme, statère, denier, solidus, dinar, franc, penny, dollar, euro…
Qu’on en ait ou pas, l’argent est un outil dont on ne peut pas se passer. Pourtant, il y a 30 000 ans, chez nos ancêtres Sapiens, l’argent n’existe pas. Dans ces petites communautés, la confiance règne car tout le monde se connaît. On donne un bien au voisin, qui vous en offrira un autre plus tard. Mais quand Sapiens part découvrir le monde, il doit commercer avec des inconnus et pratique le troc : on échange simultanément un bien contre un autre. La confiance ne règne plus.
Puis, au fil de l’évolution démographique, le village planétaire s’agrandit. D’un empire à l’autre, les échanges s’intensifiant, pièces et billets se répandent, et nourrissent le commerce et le capitalisme, ainsi que leurs corollaires : inflation, finance, spéculation, dette… Jusqu’au développement actuel des cryptomonnaies – bitcoin et autres – qui n’est qu’une autre étape de cette histoire de l’argent comme outil de communication et de conquête.
De Sardes à New York, en passant par le Moyen-Orient, la Chine, Venise et Londres : une autre histoire de l’économie.

Quelques mots sur les auteurs Benoist Simmat et  Tristan Garnier

Né en 1973, Benoist Simmat est journaliste économique, essayiste et scénariste. Ancien collaborateur du « Nouvel Économiste », de « L’Agefi » et du « Journal du dimanche », il participe ou a participé à de nombreuses pages « éco » de la presse nationale, comme celles de « L’Express », « Libération », « Management », « La Revue du vin de France », etc. Menant parallèlement une carrière dans l’édition, il est également essayiste et scénariste. Il est notamment l’auteur de L’Incroyable Histoire du vin.
Tristan Garnier est un jeune dessinateur diplômé de l’Ecole supérieure d’art de Lorraine. Il travaille pour La Revue dessinée. C’est sa première BD.

Notre avis

Cette BD aborde l’Histoire du monde sous un angle passionnant, des échanges commerciaux et de l’accumulation de richesse, de façon pédagogique. A la fin de l’ouvrage, nous retrouvons l’histoire de France à travers ses pièces de monnaie.

Commentaires via Facebook (pour les commentaires traditionnels, voir en bas de l'article)

More from Eve
Un regard nouveau sur l’immigration avec l’exposition “Frontières”
Chef d’œuvre d’art déco construit à l’occasion de l’exposition coloniale internationale de...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.