Les gratitudes de Delphine de Vigan

8.5 Eve
8.5

 1,624 total views,  9 views today

Les gratitudes en bref

Michka Seld, retraitée après avoir fait des reportages photographiques et travaillé dans un journal, vit seule chez elle. Au début autonome, elle fait plusieurs chutes et perd l’usage des mots. Un jour, dans l’impossibilité de se lever de son fauteur, elle appelle la téléassistance qui demande à Marie Chapier de venir. Celle-ci constate que Michka n’est plus en mesure de rester seule et se résout à lui trouver une place dans un EHPAD.
Jérôme, un orthophoniste de 35 ans, spécialisé dans la réhabilitation en neurologie, vient également la voir régulièrement.

Le mot de l’éditeur

«  Je suis orthophoniste. Je travaille avec les mots et avec le silence. Les non-dits. Je travaille avec la honte, le secret, les regrets. Je travaille avec l’absence, les souvenirs disparus, et ceux qui ressurgissent, au détour d’un prénom, d’une image, d’un mot. Je travaille avec les douleurs d’hier et celles d’aujourd’hui. Les confidences.
Et la peur de mourir.
Cela fait partie de mon métier.
Mais ce qui continue de m’étonner, ce qui me sidère même, ce qui encore aujourd’hui, après plus de dix ans de pratique, me coupe parfois littéralement le souffle, c’est la pérennité des douleurs d’enfance. Une empreinte ardente, incandescente, malgré les années. Qui ne s’efface pas.  »
Michka est en train de perdre peu à peu l’usage de la parole. Autour d’elles, deux personnes se retrouvent  : Marie, une jeune femme dont elle est très proche, et Jérôme, l’orthophoniste chargé de la suivre.

Quelques mots sur l’auteur Delphine de Vigan

Née en 1966 à Boulogne-Billancourt, Delphine de Vigan, publie son premier roman, “Jours sans faim”, en 2001, sous le pseudonyme de Lou Delvig, pour ne pas heurter sa famille. Par la suite, plusieurs de ses romans ont reçu des prix :  “No et moi” (Prix du Rotary International 2009 et Prix des libraires 2009), “Heures souterraines” (Prix du roman d’entreprise 2009)  “Rien ne s’oppose à la nuit” (Prix du roman Fnac, Prix du roman France Télévisions, prix Renaudot des lycéens et Grand Prix des lectrices de Elle 2012) et “D’Après une histoire vraie” (Prix Renaudot, Prix Goncourt des lycéens en 2015). Certains d’entre eux ont fait m’objet d’une adaptation au cinéma.

Notre avis

Ce roman, touchant, offre une large place aux dialogues, permettant de saisir les émotions des 3 protagonistes : Micka, Marie et Jérôme. Il décrit avec justesse le poids des douleurs de l’enfance, les effets de la vieillesse et les relations entre les êtres humains.


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve

Tout dans un bol !

 2,145 total views,  13 views today Tout dans un bol en bref Ce livre...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.