Top 13 des bâtiments les plus hauts de Paris (Infographie comparative)

11,609 total views, 43 views today

Aujourd’hui, on vous propose de prendre un peu de hauteur. En effet, nous allons vous faire découvrir les bâtiments les plus hauts de la ville de Paris. On espère que vous n’avez pas trop le vertige. Un conseil : Ne vous penchez pas trop. Bon voyage !

(Source : Wikipedia sauf indications contraires)

1. La Tour Eiffel : (324 mètres – Paris 7e)

1. La Tour Eiffel (324 mètres)

La tour Eiffel est une tour de fer de 324 mètres de hauteur (avec antennes) située à Paris, à l’extrémité nord-ouest du parc du Champ-de-Mars en bordure de la Seine dans le 7e arrondissement. Construite par Gustave Eiffel et ses collaborateurs pour l’Exposition universelle de Paris de 1889, ce monument est devenu le symbole de la capitale française, et un site touristique de premier plan : il s’agit du second site culturel français payant le plus visité avec 7,1 millions de visiteurs dont 75 % d’étrangers. Elle a accueilli son deux cent cinquante millionième visiteur en 2010.

D’une hauteur de 312 mètres à l’origine, la tour Eiffel est restée le monument le plus élevé du monde pendant quarante ans. Le second niveau du troisième étage, appelé parfois quatrième étage, situé à 279,11 mètres, est la plus haute plateforme d’observation accessible au public de l’Union européenne et la deuxième plus haute d’Europe, derrière la Tour Ostankino à Moscou culminant à 337 mètres. La hauteur de la tour a été plusieurs fois augmentée par l’installation de nombreuses antennes. Utilisée dans le passé pour de nombreuses expériences scientifiques, elle sert aujourd’hui d’émetteur de programmes radiophoniques et télévisés.

2. La Tour Montparnasse (210 mètres – Paris 15e)

2. La Tour Montparnasse (210 mètres)

La tour Montparnasse, également appelée tour Maine-Montparnasse, est le plus haut gratte-ciel de Paris intra-muros, situé dans le quartier Necker (15e arrondissement) de Paris. Sa hauteur, de 209 m ou 210 m suivant les sources, en a fait pendant longtemps l’immeuble le plus haut de France, jusqu’à l’achèvement de la tour First en 2011. Inaugurée en 1973, elle fut conçue par les architectes Jean Saubot, Eugène Beaudouin, Urbain Cassan et Louis de Hoÿm de Marien.

3. L’Hôtel Hyatt Regency Paris Étoile (137 mètres – Paris 17e)

3. L’Hôtel Hyatt Regency Paris Étoile (137 mètres)

L’Hôtel Hyatt Regency Paris Étoile est situé Porte Maillot, avec un accès direct au Palais des Congrès, près du quartier des affaires de la Défense, des Champs Elysées et de la Place de l’Etoile. C’est le seul hôtel gratte-ciel de Paris. Il permet de profiter d’une vue spectaculaire sur Paris et ses plus beaux monuments, de la Tour Eiffel au Sacré Cœur, en passant par l’Arc de Triomphe. L’hôtel possède 995 Chambres et Suites

4. La Cheminée du Front-de-Seine (130 mètres – Paris 15e)

4. La Cheminée du Front-de-Seine (130 mètres) – Crédits photo : Mon chat aime la photo (mcalp.fr)

La cheminée du Front-de-Seine ou cheminée de Grenelle est une cheminée située dans le quartier parisien du Front-de-Seine, dans le 15e arrondissement.

Avec une hauteur de 130 mètres, cette cheminée est la plus haute structure du quartier, dépassant de plus de 30 mètres les autres bâtiments ; c’est même la 4e plus haute structure située sur le territoire de la commune de Paris, après la tour Eiffel, la tour Montparnasse et l’Hôtel Hyatt Regency Paris Étoile

La cheminée fut construite entre 1970 et 1971. Son usage est d’évacuer la fumée des brûleurs qui servent à produire de la vapeur distribuée dans des canalisations souterraines vers les immeubles du quartier (pour les usages de chauffage central et d’eau chaude sanitaire).

Depuis l’automne 2011, un couple de faucons pèlerins s’est installé dans un nichoir situé au sommet de la cheminée. Ce nichoir avait été installé une quinzaine d’années auparavant pour un couple de faucons crécerelles qui l’avait ensuite déserté. C’est le premier couple de cet oiseau signalé à Paris depuis la fin du xixe siècle. Le nid est sous surveillance constante d’une caméra et trois petits sont nés d’une couvée au printemps 2013.

5. La Tour Prélude (123 mètres – Paris 19e)

5. La Tour Prélude (123 mètres) et les “Orgues de Flandre”

La Tour Prélude fait partie d’un ensemble de tours appelé les “Orgues de Flandre” (également connues sous le nom de Cité des Flamands), construites dans le 19e arrondissement, par l’architecte Martin van Treeck et inaugurées entre 1970 et 1980. Il s’agit de quatre tours faites de logements en copropriété, au milieu d’un ensemble de logements sociaux de 6 ha, appelé l’îlot Riquet, composé de 6 bâtiments regroupant au total 1950 logements.

La tour Prélude est la Tour 1 de cet ensemble. Elle fut construite en 1979, possède 38 étages, et fait 123 m de haut (100 m sans l’antenne). C’est la 5e plus haute structure sur le territoire de la commune de Paris, après la tour Eiffel, la tour Montparnasse, la cheminée du Front-de-Seine et l’hôtel Hyatt Regency Paris Étoile. C’est le plus haut immeuble d’habitation.

L’ensemble possède 3 autres grandes tours

  • La Tour Fugue (ou tour 2), construite en 1974, 35 étages108 m de haut.
  • La Tour Cantate (ou tour 3), 30 étages101 m de haut
  • La Tour Sonate (ou tour 4), 25 étages90 m de haut.

En 2017, les tours seront totalement rénovées ; le carrelage blanc de l`extérieur sera remplacé par des plaques en acier.

6. L’Hotel Pullman Paris Montparnasse (116 mètres – Paris 14e)

6. L’Hotel Pullman Paris Montparnasse (116 mètres)

L’hôtel Pullman Paris Montparnasse est un gratte-ciel situé 19 rue du Commandant-René-Mouchotte dans le quartier de Plaisance du 14e arrondissement de Paris. Il est un des éléments de l’ensemble Maine-Montparnasse, à proximité de la gare de Paris-Montparnasse. Avec 957 chambres, l’hôtel est un des plus « gros porteurs » de Paris, et l’un des plus grands centres de conférence d’Europe avec 4 000 m2 d’espaces de réunion. Bâti en 1974 et anciennement sous enseigne Sheraton, puis Le Méridien, l’hôtel est devenu depuis le 7 janvier 2011 le Pullman Paris Montparnasse et a rejoint le groupe Accor.

7. La Tour Super-Italie (113 mètres – Paris 13e)

7. La Tour Super-Italie (113 mètres)

La tour Super-Italie est une tour de logements construite par l’architecte Maurice Novarina, assisté des architectes Jacques Giovannoni et Léger, principalement résidentielle, situé dans le 13e arrondissement de Paris.

Achevée en février 1974, d’une hauteur totale de 112 m, Super-Italie est la plus haute tour de l’opération urbanistique Italie 13 et le deuxième plus haut bâtiment résidentiel de Paris intra muros, après la tour Prélude des Orgues de Flandre. Une seconde tour, de forme identique, devait être construite dans le même îlot. L’arrêt des programmes de tours au début du mandat de Valéry Giscard d’Estaing a entraîné l’annulation de ce projet.

Aussi connue dans le quartier sous le nom de « tour ronde », elle se distingue des autres tours du 13e arrondissement par sa forme en double anse de panier ainsi que par une « calotte » (avant-toit fortement pentu) qui recouvre les trois derniers niveaux. Son poids total est de 44 000 tonnes, soit quatre fois et demi le poids de la tour Eiffel.

8. La Tour Fugue (108 mètres – Paris 19e)

8. La Tour Fugue (108 mètres) – Crédits photo : Nekobasu (www.pss-archi.eu)

La Tour Fugue fait partie, comme la Tour Prélude, des “Orgues de Flandre”, construits dans le 19e arrondissement, par l’architecte Martin van Treeck. La Tour Fugue représente la Tour 2 de l’ensemble. Elle a été construite en 1974, a 35 étages et fait 108m de haut.

9. Le Dôme de l’hôtel des Invalides – Musée de l’Armée (107 mètres – Paris 7e)

9. Le Dôme de l’hôtel des Invalides – Musée de l’Armée (107 mètres)

L’hôtel des Invalides est un monument parisien dont la construction fut ordonnée par Louis XIV par l’édit royal du 24 février 1670, pour abriter les invalides de ses armées. Aujourd’hui, il accueille toujours des invalides, mais également la cathédrale Saint-Louis des Invalides, plusieurs musées et une nécropole militaire avec notamment le tombeau de Napoléon Ier. Cet immense complexe architectural, conçu par Libéral Bruand et Jules Hardouin-Mansart, est un des chefs-d’œuvre les plus importants de l’architecture classique française.

10. La Tour Giralda (105 mètres – Paris 20e)

10. La Tour Giralda (105 mètres)

La tour Giralda est située dans le 20e arrondissement de Paris, rue de Vitruve. Avec la Tour Saint-Blaise, elle fait partie d’un ensemble de bâtiments construits dans les  années 1970, nommé complexe du Square Vitruve.

11. La Résidence Antoine et Cléopâtre (104 mètres – Paris 13e)

11. La Résidence Antoine et Cléopâtre (104 mètres)

“Antoine & Cléopâtre” est un IGH (Immeuble de Grande Hauteur). La vie en ses murs ressemble à celle d’un “village en hauteur”. Environ 1100 personnes y habitent, propriétaires ou locataires. L’immeuble a été construit à partir de 1972. Les premiers résidents emménagèrent en 1977. L’architecte du bâtiment fut M. Michel Holley.

À l’origine, une zone dite « lot 4 Nord » située à l’intersection des avenues d’Italie et Choisy devait comprendre deux tours dites A 11 et A 12. Une passerelle surplombant l’avenue d’Italie aurait permis d’assurer la liaison avec l’îlot A 1., actuellement Centre Commercial « Italie 2 ». Avec l’abandon, en 1974, de la construction de tours dans Paris, seule la tour A 12 fut construite : celle-ci.

Le promoteur l’a dénommée « Antoine et Cléopâtre », Antoine pour la zone basse et Cléopâtre pour la zone haute. À cette partie « habitations », furent ajoutés un centre commercial, des bureaux, des locaux techniques et des niveaux pour des « parkings » et des caves.

12. Les Tours des Olympiades (104 mètres – Paris 13e)

12. Les Tours des Olympiades (104 mètres)

Les Tours des Olympiades font parties d’une d’une vaste opération d’urbanisme engagée à Paris dans les années 1960 et interrompue au milieu des années 1970. Son objectif était de transformer en profondeur certains quartiers du 13e arrondissement, autour de l’avenue d’Italie dont elle a tiré son nom, Italie 13 (ou Italie XIII).

Ce “village dans la ville” comprend six tours de logement privé (Sapporo, Mexico, Athènes, Helsinki, Cortina et Tokyo), deux tours de logement ILN (Londres et Anvers) et trois immeubles HLM en forme de barres (Rome, Grenoble et Squaw Valley). Tous les immeubles portent le nom d’anciennes villes hôtes des Jeux olympiques d’hiver ou d’été.

13. La Tour Cantate (101 mètres – Paris 19e)

13. La Tour Cantate (101 mètres)

La Tour Cantate fait partie, comme la Tour Prélude et la Tour Fugue, des “Orgues de Flandre”, construits dans le 19e arrondissement, par l’architecte Martin van Treeck. La Tour Cantate représente la Tour 3 de l’ensemble. Elle possède a 30 étages et fait 101m de haut.

Infographie comparative


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from François

Que faire à Paris ce week-end des 24, 25 et 26 Mai 2019

1,807 total views, 10 views today Expos, sorties, concerts, films, lecture, théâtre, bars, restos...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.