La troisième Hemingway de Paula McLain

La troisième Hemingway en bref

Dès l’âge de 5-6 ans, Martha Glehorn comprit qu’elle était née voyageuse. A 26 ans, elle mène une existence libre. Elle a déjà parcouru presque toute l’Europe. Elle est hébergée dans la maison de campagne d’un bureaucrate des Nations Unies près de New York où elle peut se consacrer à l’écriture. Mode de vie que réprouvent ses parents.
Suite au décès de son père, elle retourne vivre 6 mois dans la maison familiale avant de partir en Europe où elle prend conscience des tensions sociales. Lors d’une escapade avec sa mère et son frère à Key West, elle rencontre à un bar son indole, Ernest Hemingway. Quelques mois plus tard, elle le rejoint en Espagne en tant que “correspondante spéciale” pour couvrir la guerre à ses côtés.

Le mot de l’éditeur

Celle qui osa quitter Ernest Hemingway…
Fin 1936. La jeune romancière Martha Gellhorn a vingt-sept ans mais déjà une solide réputation de globe-trotteuse. De neuf ans son aîné, Ernest Hemingway est en passe de devenir le monstre sacré de la littérature américaine. Elle est célibataire mais connaît les hommes, il en est à son deuxième mariage. Entre eux, la complicité est d’abord intellectuelle. Mais la guerre a le pouvoir d’attiser les passions… Du New York bohème à l’Espagne ravagée par le franquisme, les amis deviennent amants. Et les voilà repartis sur les routes, entre l’Amérique, l’Europe et Cuba. Seulement, au gré de leurs allées et venues dans un monde à feu et à sang et d’une rivalité littéraire qui ne cesse de croître, les deux époux ne tarderont pas à goûter aux fruits amers de la vie conjugale…
Avec son talent inégalé pour mêler la fiction à la vraie vie, Paula McLain brosse un nouveau portrait de femme libre, prête à tout pour s’arracher à son sort de simple ” épouse de ” et devenir l’une des plus exceptionnelles journalistes de guerre de notre siècle.

Quelques mots sur l’auteur Paula McLain

Née en 1965 en Californie, Paula McLain est diplômée en poésie de l’université du Michigan. Elle est l’auteur de recueils de poèmes et de romans.

Notre avis

Dans un style fluide, l’auteur dresse le portrait de l’écrivaine, journaliste Martha Glehorn, troisième femme d’Ernest Hemingway, à la première personne du singulier, parfois entrecoupé par la perception des événements d’Ernest. A travers leurs voyages d’investigation et leur retraite d’écriture, nous découvrons la spontanéité, le courage et l’indépendance de cette femme libre qui tente de se faire reconnaître pour la qualité de ses écrits. L’auteur nous montre comment Martha finit par céder à la passion malgré la différence d’âge, l’admiration pour le personnage, le mariage d’Ernest Hemingway.
Les dialogues rendent vivant ce roman qui repose sur la biographie de Martha Glehorn mais également des faits historiques. Si le mélange de fiction et de réalité peut être déroutant aux premiers abords, nous nous y habituons très vite car cela crée du rythme et permet d’avoir un éclairage sur la cohabitation de ces deux personnages à fort caractère dans le contexte social et géopolitique de cette période. L’auteur parvient ainsi à nous immerger dans l’ambiance de pays en guerre comme l’Espagne, la Finlande et la Chine qui contraste avec leur lieu de vie préservé à Cuba.


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve

Summer de Monica Sabolo

Summer en bref Il y a 24 ans, Summer âgée de 19...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.