L’Ecluse – histoire complète de Philippe Pelaez et Gilles Aris

 1,117 total views,  5 views today

L’Ecluse en bref

Sur les berges du Lot en 1960, Suzanne, une jeune fille est agressée par le garçon avec elle était sortie. Elle est retrouvée coincée dans l’écluse par l’éclusier Octave, défiguré et bossu.

C’est la troisième jeune fille retrouvée ainsi en un an. Un inspecteur de Cahors est envoyé sur place.

Octave, le souffre-douleur du village, et Alban, le caïd craint par tous les habitants, apparaissent comme les principaux suspects.

Le mot de l’éditeur

Il est des eaux moins paisibles qu’elles en ont l’air.
Trois noyées en moins d’un an…
C’est beaucoup pour la petite écluse dont s’occupe Octave.
Dans le village, les rumeurs vont bon train et le jeune éclusier un peu attardé au visage déformé a tout du suspect idéal. L’émoi est tel que deux policiers de la ville viennent enquêter pour tirer cette affaire au clair, mais aussi pour faire face à la fureur des habitants bien décidés à rendre la justice eux-mêmes.
Les eaux de la rivière sont paresseuses, mais dans ses méandres, la cruauté et la méchanceté ne sont jamais très loin.

Quelques mots sur les auteurs

Né à Castres en 1970, Philippe Pelaez est professeur d’anglais à la Réunion et scénariste de bande dessinée.
Né à Toulouse en 1976, Gilles Aris est titulaire d’un brevets professionnel de comptabilité mais se tourne rapidement vers la bande dessinée en tant que scénariste et dessinateur.

Notre avis

Le scénario noir aborde de façon subtile la condition des marginaux et le rejet des différences. Les illustrations retranscrivent bien l’ambiance pesante du village mais aussi la violence suggérée de certaines scènes.

 

Commentaires via Facebook (pour les commentaires traditionnels, voir en bas de l'article)

More from Eve
M pour Mabel
 5,430 total views,  3 views today M pour Mabel en bref Après la perte...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.