Les espionnes racontent de Chloé Aeberhardt

8.5 Eve
8.5

 1,887 total views,  11 views today

Les espionnes racontent en bref

Au cours d’un échange avec un ancien militaire de la DGSE dans le bar d’un hôtel, celui-ci évoque, comme d’autres hommes qu’elle a interrogés, les qualités d’intuition, d’observation et d’analyse psychique des femmes, qui sont utiles au renseignement. La journaliste Chloé Aeberhardt lui parle de son projet d’enquêter sur les espionnes, de comprendre leurs motivations, la spécificité de leur approche, de découvrir si le fait d’être une femme a été un avantage ou un inconvénient. Après quelques retours décourageants à ses premières requêtes, la journaliste est parvenues à aller, non sans difficultés, à la rencontre de ces femmes atypiques.

Le mot de l’éditeur

Elles s’appellent Gabriele, Yola, Geneviève ou encore Ludmila. Huit femmes de l’ombre dont l’Histoire n’a pas retenu le nom, mais que Chloé Aeberhardt s’est employée à retrouver pendant cinq ans. De Paris à Washington en passant par Moscou et Tel-Aviv, cette enquête nous entraîne sur les pas des espionnes ayant oeuvré pour les principaux services de renseignements durant la guerre froide.
Pénétration des cercles du pouvoir occidental par les agents soviétiques, traque d’anciens nazis en Amérique du Sud, exfiltration des Juifs falachas d’Éthiopie dans les années 1980 : ces professionnelles de la CIA, du KGB, du MI5, de la DST ou du Mossad racontent ici le rôle décisif qu’elles ont joué dans le conflit Est-Ouest.
Entre mensonges et missions impossibles, loin du mythe de Mata Hari, la réalité dévoilée au fil de ces rencontres n’en finit pas de dépasser la fiction !

Quelques mots sur l’auteur Chloé Aeberhardt

Chloé Aeberhardt est journaliste indépendante et collabore notamment au Monde. Elle est l’autrice du livre-enquête Les Espionnes racontent, pour lequel elle a retrouvé la trace des espionnes des principaux services de renseignement engagés dans la guerre froide.

Notre avis

Ce livre nous permet de découvrir aussi bien le parcours du combattant de la journaliste pour rencontrer ces femmes, les faire parler, croiser les informations, que le rôle de ces espionnes engagées dans la guerre froide. L’auteur dresse le portrait de femmes très différentes, qui sont le plus souvent restées dans l’ombre malgré la complémentarité de leur apport et leur contribution dans le renseignement.


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve
ChaCha & Compagnie Rambuteau (Paris III)
 4,305 total views,  1 views today Proche de Beaubourg, le bar à crustacés ChaCha...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.