S.O.S. Bonheur de Griffo et Stephen Desberg

9 Eve
9

S.O.S. Bonheur Saison 2 en bref

Des règles strictes sont instaurées pour contribuer au bien-être des populations : suppression du divorce, préférence nationale, privatisation des caisses sociales, suppression de la criminalité, négationnisme, stratégies politiques…


Après la préface de Jean Van Hamme, 6 chapitres illustrent ce nouveau cadre réglementaire qui aboutit à la remise en cause des libertés individuelles.

Le mot de l’éditeur

En 1988 paraissait, dans le tout neuf label “Aire Libre”, le premier tome de “S.O.S. bonheur”, une suite de fables dystopiques qui mettaient à nu les angoisses de la société d’alors. Presque trente ans plus tard, nos craintes ont-elles changé ? C’est la question que pose aujourd’hui Stephen Desberg avec cette nouvelle saison, à la fois hommage et mise à jour de l’oeuvre initiale de Jean Van Hamme – qui en signe d’ailleurs la préface.
Pour répondre à cette question, Stephen Desberg dessine dans ce triptyque les contours d’un monde régi par les penseurs d’extrême droite, un univers dominé par l’argent, les valeurs morales réactionnaires, la figure du mâle ou encore la préférence nationale.
En suivant le quotidien de trois personnages plongés dans ce futur qui risquerait un jour de devenir le nôtre, Stephen Desberg met en exergue les dérives de nos sociétés dans un premier album glaçant de justesse, dont la noirceur est encore renforcée par le trait expressif et réaliste de Griffo.

Quelques mots sur les auteurs Stephen Desberg (Scénario) et Griffo (Dessinateur)

Né à Bruxelles en 1954, Stephen Desberg écrit quelques courts récits dans le Journal “Tintin” avant de commencer sa carrière de scénariste professionnel.
Né en 1949 à Wilrijk (Belgique), Werner Goelen, dit Griffo, a fait ses études à l’Académie des Beaux-Arts d’Anvers avant d’entrer dans une communauté artistique Ercola qui lui fait découvrir la bande dessinée. En 1988, il dessine le scénario écrit par Jean Van Hamme intitulé “S.O.S Bonheur”. Griffo a été primé par la Chambre belge des Experts en Bande dessinée (CBEBD) pour “M. Noir” (avec Dufaux) en 1995.

Notre avis

Dans la lignée de Jean Van Hamme, la saison 2 de S.O.S. Bonheur nous fait réfléchir aux aspirations du bonheur, au rôle du gouvernement dans le bien-être collectif et les conséquences sur nos initiatives individuelles.
Les différents sujets abordés dans cette dystopie nous interpellent puisqu’ils font l’objet de débats politiques et sont mis en avant au nom de l’ordre ou de valeurs morales. Les dessins très réalistes contribuent à notre réflexion sur l’évolution de la société.

Informations pratiques

Prix : à partir de 20,50€ sur Amazon.fr


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve

Kilomètre zéro de Maud Ankaoua

Kilomètre zéro en bref Maëlle, directrice financière dans une start up, a...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.