Les retournants de Michel Moatti

8.5 Eve
8.5

 3,085 total views,  2 views today

Les retournants en bref

Après la mort d’un guetteur sur le front de la Somme et l’approche des Ulhans annonçant l’hécatombe, Adrien Jansen accepte, en août 1918, de déserter avec Vasseur. Ils parviennent à prendre les papiers de  2 médecins civils tués. Adrien Jansen suit Vasseur bien qu’il connaisse peu et qu’il ait fait preuve d’une extrême violence dans les combats. Le capitaine de gendarmerie, François Delestre, part bientôt à leur recherche, bien déterminé à les abattre.

Le Mot de l’auteur

Août 1918, deux soldats décident de fuir le front.
Sur le front de la Somme, la guerre n’en finit plus de finir. Vasseur et Jansen, deux lieutenants français terrorisés par l’imminence d’une dernière grande offensive qu’on annonce terriblement meurtrière, décident de fuir le front. Les voilà déserteurs, et bientôt, pour préserver leur retraite, assassins.
Sous de fausses identités, ils trouvent refuge à l’Arrière, dans une étrange propriété forestière, à l’abri de la guerre et du monde. Là vivent un vieil industriel anobli désormais ruiné par la suspension des activités économiques, et sa fille Mathilde, poitrinaire et somnambule.
Mais François Delestre, dit ” le Chien de sang “, un capitaine de gendarmerie, traqueur de déserteurs, est déjà sur leur piste. Comme les limiers de chasse au flair infaillible, il a la réputation de ne jamais lâcher sa proie…

Quelques mots sur l’auteur Michel Moatti

Michel Moatti est universitaire et journaliste de formation. Il a été correspondant de l’agence de presse britannique Reuters. Il publie en 2013 “Retour à Whitechapel, La véritable histoire de Jack l’Éventreur”, “Blackout Baby” en 2014, “Alice change d’adresse” en 2016 et “Tu n’auras pas peur” en 2017. Ce dernier roman est Lauréat du prix du polar de Cognac 2017.

Notre avis

Ce roman permet de prendre conscience de l’atrocité de la guerre qui peut conduire un homme à perdre toute humanité. L’auteur parvient à retranscrire l’atmosphère pesante au front et à l’arrière, la violence qui règne et à nous faire partager les peurs d’Adrien Jansen.


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve

La salle à manger (Boulogne-Billancourt)

 3,997 total views,  2 views today En plein cœur de Boulogne Billancourt, La salle...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.