Sherlock 13 : un jeu avec 13 suspects mais 1 seul coupable !

Un jeu de déduction croisée sur le même thème que le Cluedo

7.5 François
7.5

 1,315 total views,  2 views today

Sherlock 13 n’est pas un jeu d’enquête au sens propre du terme mais plutôt un jeu de déduction. Dans Sherlock 13, vous allez enquêter sur un meurtre. Il y a 13 personnages et parmi ces personnages, l’un deux est un meurtrier. Le but du jeu est de retrouver ce meurtrier.

Chaque personnage est représenté par une carte associée à un certain nombre de symboles différents et qui correspondent à une combinaison unique. Chaque joueur va recevoir une feuille d’enquête qu’il va pouvoir utiliser pour inscrire ses découvertes, faire des déductions et essayer de trouver le coupable. Sur chaque feuille, on va retrouver le type et le nombre de symboles présents sur les cartes ainsi que les combinaisons uniques de symboles présents sur chaque carte Personnage.

Lors d’un tour de jeu, chaque joueur va devoir poser des questions pour collecter des informations, noter les réponses sur sa feuille d’enquête et ainsi tenter d’identifier le criminel. Toutes les réponses aux questions sont à voix haute. Cela signifie, qu’à chaque fois qu’on va avoir une information, les autres joueurs vont eux aussi avoir la même information. Il va falloir pour cela trouver des questions qui sont intéressantes pour vous mais qui ne donnent pas autant d’informations aux autres joueurs.

Sherlock 13 est un jeu pour 2 à 4 joueurs, à partir de 10 ans et pour des parties d’environ 15 mn. Pour la configuration 2 joueurs, une petite modification des règles est nécessaire pour que le jeu reste jouable et garde son intérêt.

Vidéo LudoVox

LudoVox a réalisé un Ludo-Chrono pour découvrir et présenter en 5 minutes « Sherlock 13 » avec une vue d’ensemble du fonctionnement et du matériel.

Notre avis

Vous l’aurez compris, Sherlock 13 n’est pas un jeu d’enquête au sens propre du terme mais plutôt un jeu de déduction et même un jeu de déduction croisée dans le même thème que le Cluedo mais avec une mécanique de jeu différente.

Les règles sont simples et les parties assez rapides. Le jeu est annoncé pour 2 à 4 joueurs. Il fonctionne très bien à 3 joueurs. A 4 joueurs, le jeu est un peu plus difficile car on a moins d’indices dès le départ.

Le matériel est assez minimaliste : 13 cartes, 4 paravents et un bloc de feuilles. Il s’agit d’un beau matériel, très correct et de bonne qualité. Les paravents sont magnifiquement illustrés. Ils représentent une frise si on les met côte-à-côte. C’est agréable de jouer avec autant de cartes qui représentent des personnages connus et célèbres qu’on a croisé dans des romans ou des films.

La mécanique du jeu marche très bien avec la thématique. On se met facilement dans la peau de l’enquêteur à la recherche du coupable.

J’aime bien le fait que toutes les réponses aux questions sont à voix haute. Cela signifie, qu’à chaque fois qu’on va avoir une information, les autres joueurs vont eux aussi avoir la même information. Il s’agira alors de poser les bonnes question pour contrôler les informations que vous allez donner aux autres joueurs. Toute la difficulté va être d’optimiser et de trouver la bonne question pour ne pas donner trop d’indications aux autres joueurs. Il vaut mieux parfois ne pas trop en apprendre pour éviter d’offrir la victoire aux joueurs suivants. La victoire reviendra au joueur le plus aguerri ou à celui qui aura l’esprit le plus vif, c’est à dire à celui dont l’esprit ressemblera finalement le plus à celui de Sherlock. On est complétement dans la thématique.

Le pendant des réponses à voix haute est que les cartes indices du début, celles reçues dans sa main, vont avoir une grande influence. Un avantage ira à celui qui aura la meilleure main comme par exemple disposer de la carte d’un personnage innocent alors quand tout le monde hésite encore entre deux personnages. Une bonne pioche peut vous donner indéniablement un net avantage sur les autres. Il peut y avoir aussi une sorte de hasard de la bonne question qui fait la victoire si votre tour tombe au bon moment pour l’emporter. On peut avoir une impression ou un ressenti de « vainqueur chanceux ».

A noter aussi qu’une question directe à un joueur fait que pour ce tour, le joueur en question n’apprendra rien. Cela fait partie du jeu et c’est à prendre en compte dans le développement de sa stratégie.

Parfois, la solution peut sembler venir trop vite. Lors d’une partie, le coupable a été trouvé au bout de seulement trois questions. Le jeu aurait gagné en profondeur et en difficulté si l’auteur avait prévu plus de  symboles ou plus de combinaisons différentes. Le jeu propose une variante plus profonde, un peu compliqué mais qui permet de palier à la durée parfois trop courte des parties classiques. Le mode à 2 joueurs est également intéressant et fonctionne bien.

L’éditeur propose un gros bloc de feuilles d’enquêtes. Pourquoi ne pas avoir imprimé les feuilles d’enquête du bloc-notes des deux côtés ? De nos jours, on voit de plus en plus de jeux du style « roll and rite » avoir plutôt des feuilles en plastique effaçable. Même si ça semble moins écolo que le papier, l’éditeur y aurait gagné en gain et en place.

Certes, Sherlock 13 ne réinvente pas le genre. Sherlock 13 est assez proche des jeux Sherlock : 13 Otages et 13 indices. Malgré une mécanique de jeu très simple et un petit format, Sherlock 13 s’avère être néanmoins un jeu de déduction pas si évident que ça. Il est beaucoup plus subtil qu’il n’y parait. Sherlock 13 va mettre votre cerveau à rude épreuve. Le challenge pour les joueurs les plus aguerris à ce type de jeu, va être de résoudre l’enquête en un nombre minimum de questions.

Travail artistique d’illustration de Vincent Dutrait

Liste du matériel

  • 13 cartes personnage
  • 4 paravents
  • 1 carnet de feuilles d’enquête
  • 1 livret de règles

Fiche technique

  • Durée : 15 min
  • Nombre de joueurs : 2 à 4
  • Âge : à partir de 10 ans
  • Auteur : Hope S. Hwang
  • Illustrateur : Vincent Dutrait
  • Editeur : Letheia

L’éditeur a mis en place un site dédié au jeu ici
On peut y télécharger les règles du jeu et des feuilles d’enquête.

Je veux le même

Sherlock 13

Voir le jeu sur le site de Philibert
Voir le jeu sur le site de Play-in
Voir le jeu sur le site d’Amazon

    

Commentaires via Facebook (pour les commentaires traditionnels, voir en bas de l'article)

More from François
[JEUX] Retour sur Kingdomino, le jeu de l’année du Spiel 2017
 17,563 total views,  1 views today Présentation du jeu Vieux Motard que J’Aimais. Et...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.