[JEUX] A la recherche de la planète X : Serez-vous l’astronome qui la découvrira en premier ?

L'un des meilleurs jeu de déduction de tous les temps. Si vous aimez les jeux de logique, il est impossible de ne pas aimer ce jeu ! Plus qu'un coup de cœur, une déclaration d'amour.

9 François
9

 6,258 total views,  12 views today

Présentation du jeu

Attention, on préfère être clair dès le début. Il ne faut pas confondre la Planète X de ce jeu avec la Planète d’Ix, qui est une planète du monde imaginaire de Dune décrit par Frank Herbert et qu’on retrouve dans « l’Avènement d’Ix« , une extension du jeu « Dune Imperium« . Cette petite clarification faite, on peut passer maintenant sereinement à la présentation du jeu.

« A la recherche de la planète X » est un jeu qui est sorti en aout 2021 suite à une campagne de financement participatif dont la page se trouve toujours en ligne ici.

Le pitch du jeu est le suivant. Depuis 2016, des astronomes tentent de localiser une mystérieuse planète provoquant des phénomènes inexpliqués aux confins du Système solaire…

Serez-vous l’astronome qui découvrira en premier la Planète X ?

À la Recherche de la Planète X est un jeu de stratégie et de plateau pour 1 à 4 joueurs, à partir de 12 ans et pour des parties de 60 à 75 minutes. Dans ce jeu de logique et de déduction, vous allez jouer des astronomes observant le ciel étoilé, rivalisant d’ingéniosité pour déterminer l’emplacement de cette mystérieuse planète X.

Vous allez devoir explorer le ciel, détecter des corps célestes à l’aide d’indices et émettre des théories. Vous devez noter secrètement vos résultats dans l’objectif d’être le premier à découvrir la Planète X !

À la recherche de la Planète X peut se jouer à plusieurs en mode compétitif ou en solo (ou à plusieurs en mode collaboratif). Il existe plusieurs modes de jeu (standard et expert) ainsi que plusieurs niveaux de difficultés.

À la recherche de la Planète X nécessite l’installation d’une application gratuite, qui fonctionne hors connexion. Cette application permet d’accéder à 4 niveaux de difficulté adapté à tous types de joueurs et garantit une durée de vie immense au jeu, grâce à sa faculté à générer des cartes à volonté.

Le jeu a reçu plusieurs prix et récompenses que vous pouvez consulter ci-dessous :

Le jeu a été fait en partenariat avec le magazine Espace & Exploration ce qui rajoute du crédit et du sérieux au jeu avec la caution de ce magazine sérieux.

Dans cet article, on va vous présenter le jeu, son matériel, la mécanique et comment il fonctionne. Vous aurez ainsi tous les éléments en main pour savoir si le jeu peut vous convenir ou pas. Vous pourrez l’acquérir via nos liens ci-dessous ou à la fin de l’article.

Voir le jeu sur le site de Philibert
Voir le jeu sur le site de Play-in
Voir le jeu sur le site d’Amazon

Un peu d’histoire

La recherche de l’hypothétique planète X est fondée sur le fait que les anomalies de l’orbite d’Uranus peuvent être expliquées par l’existence d’une planète voisine.

Percival Lowell, un des premiers tenants contemporains de l’hypothèse de la planète X

(Source) Percival Lowell fut l’un des premiers tenants contemporains de l’hypothèse de la planète X. Percival Lowell (partisan également de la théorie des canaux martiens) appela cette planète hypothétique « planète X ». Il rechercha cette planète par deux fois, sans succès. La première recherche se termina en 1909 ; la seconde commença en 1913, après avoir revu ses prévisions sur l’endroit où elle devait se trouver. Cette recherche se termina en 1915, après quoi Lowell publia ses résultats théoriques sur les paramètres de la planète X. Fait ironique : c’est à cette époque que furent prises les premières photos de Pluton, qui fut considérée comme planète de 1930 à 2006.

Pluton fut tout d’abord présumée être la planète X, mais, au vu de sa masse insuffisante pour modifier l’orbite de Neptune, la recherche se poursuivit. Avec la découverte de cet objet, le nom de planète X prenait un sens supplémentaire : le X pouvait désormais être lu comme un dix énumération romaine (car l’on pensait devoir trouver la dixième planète). Il perdit ce sens quand Pluton fut déclassée. Ce déclassement était d’ailleurs un sérieux coup d’arrêt aux recherches de la planète X, car les planètes naines du genre de Pluton sont trop nombreuses pour intéresser individuellement le public, et la nouvelle définition est suffisamment restrictive pour qu’il soit très improbable qu’une planète demeure inconnue.

Image d’artiste du planétoïde Sedna qui fut un temps considéré comme la planète X

Si une neuvième planète existe, il est peu probable qu’elle soit originaire du Système solaire : des études détaillées de l’écliptique ont été prises en compte, concluant qu’aucune planète de la taille de la Terre ou d’une taille supérieure ne pouvait exister sur le plan de l’écliptique à une distance plus petite que 60 ua. Par conséquent, une neuvième planète devrait être sur une orbite fortement inclinée, et par conséquent avoir été capturée par le Système solaire et non formée en même temps que lui. Les recherches de vulcanoïdes n’ont pour leur part rien donné.

En janvier 2016, grâce à un modèle informatique, Konstantin Batygin et Michael Brown révèlent des informations concernant l’hypothèse d’une « Planète Neuf », expliquant ainsi l’orbite unique de certains objets observables du Système solaire.

A ce jour, le mystère demeure entier… quoique. On vous en dit plus dans notre Avis ci-dessous en vous dévoilant un peu plus de détails sur ce mythe.

Mise en place du jeu

La mise en place du jeu commence par le choix du mode de jeu. Il existe deux modes de jeu différents : le mode Standard et le mode Expert qu’on explique dans un autre chapitre ci-dessous.

Une fois le mode de jeu choisi, il faut mettre en place tout le matériel. Cela commence par l’installation des éléments des plateaux :

  • le plateau Système solaire à mettre au centre de la table. Il faut choisir la face du plateau qui correspond au mode de jeu sélectionné.
  • le disque Soleil à mettre dans le trou au centre du plateau Système solaire.
  • le plateau Planète Terre à mettre par-dessus le plateau Système solaire, en veillant à ce que le disque Soleil soit bien au centre. Tournez

Chaque joueur choisit ensuite une couleur, puis prend le pion correspondant.

Il faut ensuite installer les éléments des joueurs.

  • un crayon à chaque joueur,
  • la feuille de jeu correspondant à son icône et au mode choisi (standard ou expert).
  • un écran correspondant à sa couleur, qui sera placé de façon à cacher la feuille de jeu.
  • des jetons Sonder et Théorie

Et le jeu peu commencer.

À chaque partie, l’application détermine aléatoirement les emplacements des différents objets du Système solaire, en suivant un algorithme précis.

Mécanique de jeu

Vous devez disposer de votre feuille de jeu, d’un crayon et de l’application.

A chaque tour de jeu, vous avez le choix entre quatre actions : détecter un objet, sonder un secteur, étudier un sujet ou localiser la planète X. Les deux premières actions (détecter, sonder) vous donnent des renseignements sur les types d’objets situés dans les secteurs visibles ou sur leur relation entre eux.

Au fil de la partie, vous accumulez des indices sur les objets célestes que vous scrutez ou sur les secteurs où ils se trouvent. Petit à petit, vous allez pouvoir déduire l’emplacement de la planète X.

Fin de la partie

Le joueur qui parvient à localiser la Planète X déclenche la fin de partie. Une chose importante à noter : le joueur ayant déclenché la fin de partie ne doit pas révéler l’emplacement de la Planète X aux autres joueurs.

En effet, en fonction de leur retard, les autres joueurs peuvent, soit émettre des théories, soit tenter de localiser la Planète X à leur tour. Cela leur donne des possibilités de marquer des points supplémentaires en fin de partie.

Attention, ce n’est pas forcément celui qui a trouvé la planète X qui gagne la partie mais c’est celui qui a remporté le plus de points. Le joueur victorieux est en effet déterminé selon les points récoltés au fil de la partie grâce aux théories correctes émises et à la découverte ou non de la planète X.

Les différents modes de jeu

Il existe deux modes de jeu différents : le mode Standard et le mode Expert. En mode Expert, le Système solaire contient plus de secteurs, augmentant ainsi la difficulté. Les différences entre les deux modes sont détaillées dans le livret de règles.

Le choix du mode de jeu se fait en début de partie. Il est conseillé de choisir le mode Standard lors de votre première partie, puis de passer au mode Expert une fois que tous les joueurs se seront familiarisés avec
le jeu. Néanmoins, si vous avez une certaine expérience en matière de jeu de logique et de déduction, n’hésitez pas à démarrer directement en mode Expert.

Il existe aussi un Mode Solo. Pour cela, il faut appuyer sur le bouton « Lancer une partie Solo » à partir de la fenêtre principale de l’application pour obtenir des informations sur la mise en place et les règles complémentaires. (Voir feuillet « Règles solo » dans la boîte).

Liste du matériel

  • 1 plateau Système solaire
  • 1 plateau planète Terre
  • 1 disque soleil en bois
  • 1 bloc de 100 feuilles de jeu
  • 4 pions joueur
  • 4 écrans de joueur
  • 4 cartes expert
  • 48 jetons théorie
  • 8 jetons sonder
  • 1 livret de règle

En plus du matériel décrit ci-dessus, vous aurez besoin de crayons et d’un ou plusieurs appareils numériques permettant d’utiliser l’application disponible à l’adresse : www.PlanetXApp.com

Si vous ne souhaitez pas installer l’application, elle est accessible via un simple navigateur web ici.

Pour avoir un aperçu des feuilles de jeu, l’éditeur a mis en ligne des PDF qui peuvent servir de recharges :

Fiche technique

  • Auteurs : Ben Rosset et Matthew O’Malley
  • Illustrateurs : James Masino et Michael Pedro
  • Editeur : Foxtrot Games, Origames, Renegade Game Studios
  • Date de sortie : août 2021
  • Âge : À partir de 12 ans
  • Durée de partie : entre 60 et 75 minutes
  • Nombre de joueurs : de 1 à 4 joueurs

Règles du jeu

Le livret des règles du jeu se trouve en ligne ici.

Présentation du jeu en vidéo

Vidéo LudoVox

LudoVox a réalisé un Ludo-Chrono pour découvrir et présenter en 5 minutes le jeu avec une vue d’ensemble du fonctionnement et du matériel.

Présentation des règles et un exemple de partie

Martin et Aline de la chaîne Youtube « Un Monde de Jeux » se lancent à la recherche de la planète X. Dans cette vidéo, ils vous expliquent le jeu,  présentent le matériel, les règles et font un exemple de partie pour présenter la mécanique du jeu.

Bande-son

Grâce au financement participatif, l’éditeur a pu travaillé avec un compositeur pour créer une bande-son officielle pour le jeu. Ca plait ou ça ne plait pas. Mais ça peut rajouter une ambiance supplémentaire au jeu.

On peut aussi télécharge la bande-son en mp3 ici de façon légale sur le site de l’éditeur.

Notre avis

Vous l’aurez compris, dans le jeu « A la recherche de la planète X », vous êtes un astronome qui cherche à localiser avant ses confrères, la 9e planète du système solaire, en se fondant sur l’exploration et les interactions logiques des corps célestes.

On ne va pas se cacher bien longtemps. Ce jeu est tout simplement génial ! C’est de loin le meilleur jeu de déduction auquel j’ai joué.

À la recherche de la Planète X est un jeu de logique et de déduction qui se présente sous la forme d’un puzzle à résoudre pour déterminer quels objets se dissimulent dans les secteurs du plateau de jeu.

Nou avons beaucoup apprécié le côté tactique et stratégique du jeu qui se caractérise par le choix à faire, à chaque tour de jeu, entre quatre actions possibles : détecter un objet, sonder un secteur, étudier un sujet ou localiser la planète X.

Bien que ce soit un jeu de déduction personnelle, il y a néanmoins beaucoup d’interactions intéressantes entre les joueurs. Tout au long du jeu, vous allez en effet donner des informations aux autres joueurs en émettant et en publiant des théories. Le problème, c’est que cela donne également des informations importantes à vos adversaires.

Par exemple, si je sais qu’il y a un nuage de gaz dans le secteur 8, dois-je le publier maintenant pour obtenir des points ? Ou devrais-je conserver cette information pendant quelques tours, risquant que quelqu’un d’autre ne le découvre avant moi et obtienne le bonus de ce secteur ?

Contrairement à Cluedo et à une multitude d’autres jeux de déduction, vous ne gagnez pas simplement en trouvant la planète X mais en ayant le maximum de points. Celui qui trouve la planète X reçoit 10 points mais il existe de nombreuses autres façons d’obtenir des points comme par exemple en publiant des théories correctes.

La rejouabilité est également très forte grâce à l’application qui a la faculté de générer des configurations de jeu uniques et à volonté. Cela garantit une durée de vie immense au jeu.

L’application permet également d’accéder à quatre niveaux de difficulté qui sont déterminés par la quantité d’informations que vous obtenez au début du jeu. Les différents modes de jeu, standard et expert, apportent également de la difficulté supplémentaire au jeu. Le côté standard du plateau possède 12 secteurs et est idéal pour s’initier au jeu ou y jouer en mode rapide. Le côté expert possède 18 secteurs. Il apporte plus de profondeur au jeu mais nécessite par la même occasion plus de réflexion. Finalement, cela fait en t out huit façons différentes de jouer à ce jeu.

Le mode solo marche très bien avec l’application qui joue le rôle de l’IA.

Pour rester sur l’application, l’utilisation de cette technologie est plutôt bien faite. Elle aurait pu être maladroite et donner l’impression que le jeu ressemble plus à un jeu vidéo qu’à un jeu de société comme cela peut être le cas dans certains jeux de déduction. Mais ce n’est pas le cas ici. A la recherche de la planète X utilise parfaitement l’application. qui est super simplifiée, fluide dans son fonctionnement et minimaliste dans son apparence. Elle permet de révéler secrètement des informations aux joueurs tout en gardant l’accent sur le plateau de jeu et les feuilles des joueurs.

Certains joueurs ont constaté que les indices fournis par l’application ne sont pas tous égaux. Certains indices sont parfois plus utiles que d’autres. Une question de chance qui peut créer un déséquilibre dans le jeu en donnant par exemple un avantage certain à un joueur ou un désavantage à un autre. L’avancée entre les joueurs risque d’être inégale.

Le mode expert  avec ses 18 secteurs permet de régler ce problème d’inégalité et de déséquilibre en diluant et en aplatissant les différences et la qualité entre les indices qui sont alors plus nombreux.

Le thème du jeu est également assez fantastique pour un jeu de déduction. On sort des traditionnels jeux de déduction qui inondent le marché sous le forme de meurtres à résoudre ou de mystères à élucider. Les jeux de société au thème sur l’Espace sont nombreux mais ceux qui se concentrent sur l’astronomie sont plutôt assez rares voir quasi inexistant. Cela apporte un peu de nouveauté et de fraicheur.

Le plateau de jeu et la matériel renforcent le thème. Le rendu est vraiment très bon pour un prix aux alentours de 30 euros. L’édition est vraiment excellente et astucieuse dans la mise en place. A noter que le livret de règles apporte plusieurs informations et anecdotes scientifiques sur le sujet pour encore plus d’immersion.

Un autre petit côté négatif du jeu est qu’il peut être un peu difficile de s’habituer aux différents icones. On fait en permanence référence à l’aide de jeu pour savoir de quel icone il s’agit. Ca casse un peu le rythme de la partie.

Si vous aimez les jeux de type puzzles game, les défis de déduction, les jeux de logique, alors ce jeu est fait pour vous ! De notre point de vue, « A la recherche de la planète X » est vraiment l’un des meilleurs jeu de déduction de tous les temps. Si vous aimez les jeux de logique, il est impossible de ne pas aimer ce jeu ! Plus qu’un coup de cœur, une déclaration d’amour.

Pour casser le mythe

La recherche de l’hypothétique planète X est fondée sur le fait que les anomalies de l’orbite d’Uranus pouvaient être expliquées par l’existence d’une planète voisine. Cependant, la raison de ces anomalies fut découverte lorsque la sonde spatiale Voyager 2 remarqua que la masse de Neptune avait été mal calculée. Avec la prise en compte de ces nouvelles données sur la masse de Neptune, l’orbite de cette dernière est expliquée d’elle-même et il n’y a plus de raison de rechercher une planète X.

Nous soutenir

Maintenant, vous avez tous les éléments en mains pour savoir si le jeu correspond à vos envies et vos attentes. Si vous pensez que le jeu vous convient, vous pouvez nous soutenir en vous le procurant via nos liens ci-dessous. Pour vous, ça ne change rien. Le jeu ne vous coute pas plus cher. Mais pour nous, ça change tout et ça veut dire beaucoup car votre achat via nos liens nous permet de toucher une petite commission. Les petites sommes acquises nous permettent de financer l’exploitation du site, de continuer à le maintenir à jour et à l’alimenter toujours plus, en publiant de façon régulière des articles et à donner nos avis mais aussi d’acheter les dernières nouveautés pour les tester et vous les présenter.

Je veux le même

A la recherche de la planète X


Voir le jeu sur le site de Philibert
Voir le jeu sur le site de Play-in
Voir le jeu sur le site d’Amazon

       

Autre jeu du même éditeur et sur le même thème

Stellar est un autre jeu des mêmes éditeurs et sur le même thème de l’astronomie. Comme pour « A la recherche de la planète X », Stellar est fait en partenariat avec le magazine « Espace & Exploration ».

Stellar est un jeu de cartes pour 2 joueurs, à partir de 8 ans et pour des parties d’environ 30 minutes. Les auteurs sont Matt Riddle et Ben Pinchback. Les illustrations sont de Tim Barton et Janos Orban.

Dans Stellar, à la manière d’un astronome, vous réglez votre télescope et faites apparaître des objets célestes de tout type (lunes, planètes, trous noirs, astéroïdes, nuages interstellaires) et créez un magnifique panorama du ciel nocturne.

On vous en parle bientôt lors d’un prochain test. En attendant, vous pouvez allez voir la fiche du jeu sur le site de Philibert.

Autre jeu sur la même mécanique

Dans le même style de jeu de déduction, il y a Cryptide dans lequel vous allez devoir rassembler tous les indices pour être le premier à mettre la main sur un Cryptide, cette créature dont l’existence n’est que supposée.

On essaie de vous en parler rapidement lors d’un prochain test. En attendant, vous pouvez allez voir la fiche du jeu sur le site de Philibert.

Autre jeu sur le même thème

The Crew : en quête de la neuvième planète, est un jeu de société pour 2 à 5 joueurs conçu par Thomas Sing et illustré par Marco Armbruster. Dans le jeu, les joueurs incarnent les membres d’un équipage spatial en voyage vers une mystérieuse planète. Ils devront accomplir 50 missions de plus en plus périlleuses dans un périple épique avant de pouvoir atteindre cette mystérieuse planète, la neuvième planète. On essaie de vous en parler rapidement lors d’un prochain test. En attendant, vous pouvez allez voir la fiche du jeu sur le site de Philibert.

Commentaires via Facebook (pour les commentaires traditionnels, voir en bas de l'article)

More from François
[JEUX] Mr. Jack – London : Un jeu d’enquête asymétrique pour 2 joueurs
 1,984 total views,  8 views today Présentation du jeu Mr. Jack – London est...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.