Comment bien comprendre l’accent des Canadiens ?

200 total views, 8 views today

Vous envisagez de partir en vacances au Canada pour découvrir de nouveaux paysages et de nouvelles cultures. Avant de vous envoler vers le pays, vous souhaitez mieux connaitre son climat, ses cultures et surtout les langues officielles. Tant mieux, dans cet article, vous découvrirez tout sur les deux langues officielles au Canada notamment l’anglais et le français. Bien évidemment, nous vous évoquerons les accents.

Comprendre l’anglais canadien

Quand vous voyagez au Canada, la première langue que vous devez comprendre est l’anglais. Partout au Canada, on parle l’anglais, même dans les grandes villes du Québec comme Montréal. Selon un recensement en 2016, 75 % des Canadiens parlent l’anglais, soit près de 26 millions. Cependant, sachez que l’anglais canadien connait quelques particularités, notamment dans la prononciation bien que cela ressemble beaucoup à l’anglais américain.
L’anglais canadien est un mélange de l’anglais britannique, anglais américain, français canadien et une langue autochtone du pays.

Les particularités

Selon les linguistes, l’anglais canadien peut être divisé en plusieurs variétés. Les différences se distinguent surtout dans la prononciation des voyelles et les diphtongues. De même dans l’orthographe, quelques mots orthographiés avec un « s » en anglais britannique sont remplacés avec un « z », comme l’anglais américain. Il existe également quelques vocabulaires qui changent en fonction de la culture canadienne. Aux États-Unis, on reconnait facilement un Canadien par sa façon de prononcer le mot « about ». Dans la majorité des cas, l’orthographe canadienne conserve le style britannique comme les mots terminant en « re » à savoir théâtre, mètre, litre, centre, etc. Cependant, l’anglais canadien garde le « u » dans les mots comme parlour, saviour, favour, etc. Contrairement à l’orthographe américaine, l’orthographe canadienne utilise des consonnes doubles dans certains mots comme counselling, traveller ou jeweller. Certains mots sont aussi influencés par la langue française en utilisant la terminaison « ue » comme catalogue, chèque ou analogue.

Origine et histoire de l’anglais canadien

L’anglais canadien est né suite à d’importants événements historiques surtout le Traité de Paris de 1763 qui permet l’établissement d’anglophones dans la grande partie de l’est du pays. Autres grands facteurs majeurs, la Révolution américaine et la Révolution industrielle en Angleterre qui engendrent des vagues d’immigrations d’anglophones en masse au Canada au 19e siècle. L’origine de la langue dans le pays se situe au 17e siècle où des communautés saisonnières de pêcheurs s’y sont installées le long de la côte atlantique plus précisément sur l’île de Terre-Neuve autour de la baie d’Hudson. Après la cession de la Nouvelle-Écosse par l’Angleterre en 1713, des communautés anglophones s’y sont installées un peu partout dans la province. Enfin, n’oublions pas que le Canada fut une ancienne colonie britannique suite au Traité de Paris en 1763.

L’anglais au Québec

Suite à sa proximité avec le Français qu’est la langue officielle du Québec, l’anglais québécois est la variante d’anglais canadien la plus apparente surtout au niveau des expressions courante. Il existe plusieurs lexiques qui ont été empruntés de la langue française et qu’on ne retrouve pas dans d’autres régions. Prenons par exemple le verbe pass qui est utilisé dans son sens français « passer » à l’exemple de la phrase « When does your bus pass » qui signifie en français « où est passé le bus. De même, à l’école au Québec, on dit qu’une élève a reçu une note de “7 on 10”, ce qui est le calque du français “7 sur 10”. Un anglais britannique dirait plutôt “7 out of 10”.

Origine de l’accent français canadien ?

Facile à identifier, le français québécois se différencie beaucoup de la France, surtout dans la Phonétique. Si vous êtes de voyage au Québec, vous risquez de ne pas comprendre certaines phrases même si vous discutez en français. Pour comprendre ce fameux accent québécois, remontons l’histoire en 1534 à l’époque de la découverte du Québec par le navigateur Jacques Cartier. À l’époque, le Québec s’appelait la Nouvelle France. Si les Québécois parlent donc le français, c’est dû à la colonisation de ce dernier. Les colonies parlaient à l’époque un vieux français où toutes les syllabes des mots n’étaient pas prononcées. Après la défaite de l’empire français qui cède ses terres à l’Empire britannique, les échanges entre la France et le Québec se sont arrêtés, ce qui fait que les Québécois ont gardé ce vieux français avec une influence d’anglais. Selon les recherches, c’est le français parisien qui a évolué et non le français québécois.

Bref, si vous envisagez de voyager au Canada et mieux comprendre ces langues, vous devez remplir la formalité pour partir au Canada notamment les documents nécessaires notamment un passeport valide, l’AVE ou l’autorisation de voyage électronique et autres obligations douanières. Rendez-vous sur le site : https://www.avecanada.com/


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from François

Test Post Event Masonry

2,072 total views, 6 views today L’événements phare du moment Le guide des autres...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.