Contes de l’Alhambra de Washington Irving

7 Eve
7

1,132 total views, 3 views today

Contes de l’Alhambra en bref

Ce livre nous plonge dans l’histoire de l’Andalousie à travers le récit du séjour de Washington Irving à Grenade et des légendes au cœur de l’Alhambra qu’on lui a contées à cette occasion.

Dans une trentaine de courts chapitres, l’auteur propose un rappel historique et une description des sites pour retranscrire l’ambiance avant d’aborder les mythes entourant ce lieu.

Le mot de l’éditeur

Certains livres vieillissent, d’autres conservent leur fraicheur intacte à travers le temps. C’est le cas des CONTES DE L’ALHAMBRA, écrits par Washington Irving, diplomate, historien et voyageur américain, qui vécut quelque temps dans l’Alhambra même. L’oeuvre, éditée pour la première fois en 1832, fut aussitôt traduite en plusieurs langues et attira à Grenade des pélerins de toutes les latitudes. Nous y découvrons une perspective, une couleur et une ambiance romantiques, ainsi que de Subtiles impressions prises sur le vif pleines de nuances, d’esprit et d’émotion. Nous y trouvons d’une part les légendes et les traditions locales qui gardent leur charme d’hier, et d’autre part le tableau Sobrement réaliste de l’Alhambra du siècle dernier si vivant, si réel: hommes et femmes du peuple, Soldats invalides, mendiants. Et peut-être ces pages sont-elles les plus riches de suggestion.
Arrivé en 1829 dans une Grenade oubliée au milieu des montagnes et desservie par de mauvaises pistes qui sont autant de coupe-gorge, un Américain distingué, logé dans un palais à demi en ruine, va progressivement transformer un prétendu récit de voyage en recueil de contes digne des Mille et Une Nuits de l’Andalousie : un hommage à la gloire d’une Espagne maure anéantie par la violence de l’histoire et toujours vivante dans les cœurs et les imaginaires.

Quelques mots sur l’auteur Washington Irving

Né en 1782 à New York,  Washington Irving a commencé à travailler dans la presse avant d’écrire des nouvelles. Il séjourne en Espagne de 1826 à 1832 où il écrit plusieurs ouvrages sur l’Espagne du XVeme siècle.

Notre avis

Une belle occasion de préparer sa visite du palais mauresque ou de la prolonger. Ces contes faciles à lire sont accompagnés de gravures anciennes qui nous font voyager dans le temps et en Espagne.


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve

Le Parisian Pub entre le pub anglais et la brasserie traditionnelle française

1,745 total views, 1 views today Le Parisian Pub est une rencontre entre la...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.