Léonard de Vinci au Musée du Louvre

9 Eve
9.5 François
9 Emma
8 Léa
8.9

1,934 total views, 3 views today

Le Musée du Louvre consacre une exposition à Léonard de Vinci (1452 – 1519) à l’occasion des 500 ans du décès du grand peintre de la Renaissance qui était également scientifique, philosophe, inventeur… Il possède 5 tableaux du maître : la Vierge aux rochers, la Belle Ferronnière, la Joconde (qui reste dans la salle où elle est habituellement exposée), le Saint Jean Baptiste et la Sainte Anne.

Pour cette rétrospective, plus de 160 œuvres sont réunies dont une dizaine de peintures signées du Leonard de Vinci sur les 15 à 20 connues, 80 dessins, dont 24 prêtés par la reine d’Angleterre, ainsi que 12 manuscrits confiés par l’Institut de France. Voir les chefs-oeuvre de Léonard de Vinci que vous ne verrez pas à l’exposition.

L’exposition comprend des réflectographies infrarouge de plusieurs peintures qui permettent de révéler le dessin sous-jascent à base de carbone reflétant ainsi les premières pensées et modifications apportées par le peintre, les premiers stades de modelé des carnations. Des tableaux issus d’élèves ou de contemporains du peintre toscan complètent l’exposition.

Le parcours chronologique aborde l’évolution des techniques utilisées par l’un des représentant de la Renaissance : le mouvement, le clair-obscur, la composition inculte, l’art somptueux du portrait de cour, le sfumato, le dessin… Il  évoque également les études scientifiques du génie toscan de la démesure.

Ombre, lumière, relief

Le Christ et Saint Thomas ou L’incrédulité de Saint Thomas (de Verrocchio)
Draperie (Andrea del Verrocchio ou Léonard de Vinci)
Réflectographie infrarouge de L’Annonciation (Léonard de Vinci)
Publius Cornelius Scipion (Verrocchio ?)
Etude de tête (Léonard de Vinci ?)
Paysage de la vallée de l’Arno (Léonard de Vinci) – Le plus ancien dessin daté de Léonard de Vinci
Le Miracle de Saint Donat d’Arezzo et L’annonciation (attribué à Lorenzo di Credi)
Portrait d’homme tenant un sesterce à l’effigie de Néron (Hans Memling)
Etude de Vierge à l’Enfant, dite Madone aux fruits (Léonard de Vinci)
Réflectographie infrarouge de la Vierge à l’Enfant, dite Madone à l’œillet (Léonard de Vinci)

Liberté

Bernardo Bandini de’ Baroncelli pendu (Léonard de Vinci)
Etude de personnages (Léonard de Vinci)
Réflectographie infrarouge de L’Adoration des mages (Léonard de Vinci)

La Vierge à l’Enfant, dite Madone Benois (Léonard de Vinci)
Réflectographie infrarouge de La Vierge à l’Enfant, dite Madone Benois (Léonard de Vinci)
Saint Jérôme pénitent (Léonard de Vinci)
La Belle Ferronnière (Léonard de Vinci)
La Vierge aux rochers (Léonard de Vinci)
Portrait Le Musicien (Léonard de Vinci)

Science

Vie

Une visite complémentaire en réalité virtuelle, sur réservation, clôt l’exposition.

En pratique

Jusqu’au 24 février 2020
Pyramide – Cour Napoléon
75001 Paris


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve

Les joies d’en bas de Nina Brochmann et Ellen Stokkendahl

1,241 total views, 1 views today Les joies d’en bas en bref Ce livre...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.