Frontières d’Olivier Weber

9 Eve
9

1,259 total views, 3 views today

Frontières en bref

L’auteur évoque certains de ses voyages qui l’ont conduit à franchir des frontières au Moyen Orient, en Amérique du Sud, Europe ou encore autour du Détroit de Gibraltar…
Sur ces lignes imaginaires ou suivant le relief se croisent des personnes aussi différentes que des contrebandiers, des passeurs, des humanitaires, des migrants, des trafiquants, des prostituées… Ces frontières très animées révèlent des tensions, l’hypocrisie des pratiques et la complexité des peuples.
Ils nous fait part de ses différentes rencontres de tout genre, souvent avec gravité, parfois avec humour.

Le Mot de l’éditeur

À quoi ressemble une frontière ? Pendant vingt-cinq ans, Olivier Weber a franchi les frontières de tous les continents pour ses livres et ses reportages, parfois officiellement, souvent clandestinement. Aujourd’hui, il en revisite certaines, et découvre que le monde n’a jamais été aussi fermé et en même temps poreux. Du Caucase à l’Amérique du Sud, du Cambodge à l’Amazonie, de l’Irak en feu à Tanger ou Macao, il traverse les lignes de fracture, arpente des républiques fantômes telle celle du Haut-Karabagh, “le pays qui n’existe pas”, rencontre des passeurs et des migrants, des trafiquants et des humanitaires, des guérilleros et des agents d’États bien affaiblis.

En chemin, entre ces espaces délimités par des murs, des barrières, des fleuves, limites toutes aussi improbables les unes que les autres, il comprend que les frontières, douces ou violentes, instruments du repli ou sauvegarde des cultures, ne sont jamais aussi compliquées que lorsqu’elles s’avèrent perméables. C’est l’occasion de portraits en tous genres, avec humour, enchantement et gravité c’est selon, mais aussi de réflexions sur la mondialisation, les fissures des confins et la planète de demain, le tout dans la tradition des récits de voyage littéraires.

Olivier Weber en bref

Né en 1958, Olivier Weber est un écrivain, grand reporter, diplomate et ancien correspondant de guerre français. Maître de conférences à l’Institut d’études politiques de Paris, président du Prix Joseph-Kessel, il a été ambassadeur de France itinérant de 2008 à 2013. Ses récits de voyage, essais et romans ont été traduits dans une dizaine de langues.

Après des études d’anthropologie et d’économie, Olivier Weber part en Californie sur les traces de Jack London puis se lance dans le reportage, aux États-Unis, en Afrique et au Moyen-Orient. Il a couvert plusieurs conflits, dont la guerre en Afghanistan, le massacre de Tian An Men à Pékin, le Kurdistan, l’Érythrée, le Cambodge, le Sud-Soudan, l’Irak, le Sahara Occidental, la Tchétchénie, l’Algérie, les insurrections de Birmanie…

Prix Albert Londres, Prix Joseph Kessel, Prix de l’Aventure, Prix Spécial des Correspondants de guerre, Prix des Romancières.

Notre avis

Olivier Weber nous donne quelques repères historiques et références littéraires.
Nous apprenons beaucoup sur les ambiances et les conditions de vie des peuples aux frontières à travers les observations de l’auteur et des anecdotes. Cet ouvrage très instructif nous fait également réfléchir sur la notion-même de frontières dans un contexte de repli sur soi.

Informations pratiques

En savoir plus sur le livre | Commander le livre | Voir le prix sur Amazon.fr


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve

Cyanure de Laurent Loison

1,139 total views, 2 views today Cyanure en bref 2 enfants enfermés dans la...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.