Bandidos de Marc Fernandez

8.5 Eve
8.5

1,137 total views, 3 views today

Bandidos en bref

A Buenos Aires, une centaine de personnes rendent hommages à Alex Rodrigo, reporter photographe qui a été assassiné 20 ans plus tôt, au nom du combat pour la liberté.
A Madrid, ce même jour, une joggeuse découvre un cadavre dans un bois. Il s’agit de Cécilia Rodrigo, sa soeur.

Le mot de l’éditeur

Le corps calciné d’une femme menottée, une balle dans la nuque, est retrouvé dans un parc de Madrid. Diego Martin, journaliste radio d’investigation, connait la victime, rencontrée vingt ans auparavant… En Argentine. Jeune reporter à l’époque, il avait couvert l’assassinat du frère de la victime : Alex Rodrigo, photographe pour un grand hebdomadaire, tué selon le même mode opératoire.
Un meurtre identique à des milliers de kilomètres de distance, à deux décennies d’écart. Il n’en faut pas plus au présentateur d'”Ondes confidentielles” pour se lancer dans une enquête qui le mènera à Buenos Aires, où il retrouvera une femme qu’il n’a jamais pu oublier…
Entre corruption politique, flics ripoux et groupes mafieux, ce voyage va faire resurgir les fantômes du passé. Car parfois, ceux qu’on croyait morts reviennent hanter ceux qui sont restés.

Quelques mots sur l’auteur Marc Fernandez

Marc Fernandez, cofondateur et rédacteur en chef de la revue Alibi, consacrée au polar, est journaliste depuis plus de quinze ans (au Courrier International notamment). Il a longtemps été chargé de suivre l’Espagne et l’Amérique latine au Courrier international. Il est également coauteur de plusieurs livres d’enquêtes (La ville qui tue les femmes, Hachette Littératures.

Notre avis

Après la dictature de Franco dans Mala Vida et du Chili dans Guerilla Social Club, l’auteur aborde de façon passionnante, en se fondant sur un fait réel, la corruption en Argentine.
Nous retrouvons les personnages auxquels nous nous sommes attachés dans les deux précédents romans : les journalistes Diego et Léa, le policier Pablo, la détective Ana, l’ex juge et l’avocate responsable de l’association des mères de la Plaza Mayo, Nicolas l’ex-agent des services de renseignements. Même si le récit est indépendant, il est préférable d’avoir lu les 2 autres tomes pour comprendre la complicité entre les différents protagonistes.
Le récit alterne entre l’Argentine et l’Espagne, le style journalistique est fluide et vif. L’auteur parvient à restituer l’ambiance à Buenos Aires et à Madrid, le côté intimiste des émissions radio avec les chansons hispaniques, la tension qui monte des deux côtés de l’Atlantique.


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve

Voyage culinaire en Russie avec la Table des Russes

1,181 total views, 2 views today Le traiteur La Table des Russes propose des...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.