Jeux de miroirs de E O Chrovici

8.5 Eve
8.5

Jeux de miroirs en bref

L’agent littéraire Peter Katz a reçu un mail de Richard Flynn avec, en pièce jointe, un extrait d’un manuscrit relatant ses souvenirs lorsqu’il était étudiant à l’université de Princeton en 1987. Il y a fait connaissance du professeur Joseph Wieder par l’intermédiaire de sa colocataire Laura Baines.
Cela suscite l’intérêt de Peter Katz qui décide de commencer immédiatement la lecture du manuscrit. Richard Flynn n’aura jamais l’occasion de lui remettre la fin du manuscrit.

Le mot de l’éditeur

Un jour, un agent littéraire, Peter Katz, reçoit un manuscrit inachevé intitulé Le Jeu des illusions. Son auteur y raconte ses années d’étudiant à l’université de Princeton, son histoire d’amour avec une brillante étudiante en psychologie et les liens qu’ils entretenaient avec le Professeur Joseph Wieder, ponte renommé de la psychologie cognitive aux mystérieux travaux sur la mémoire et les souvenirs.   Dès les premières pages, Katz est intrigué : le Professeur Wieder a été brutalement assassiné à la fin des années quatre-vingt, un meurtre sans mobile apparent et dont on n’a jamais retrouvé l’auteur. Le manuscrit semble contenir des révélations sur cet assassinat. Se pourrait-il que ce roman ne soit pas une fiction ? Malheureusement, le manuscrit s’arrête juste avant la révélation finale.   Persuadé d’avoir entre les mains un futur best-seller qui révélera enfin la clef de l’intrigue qui a tenu les États-Unis en haleine, l’agent tente d’en savoir plus. Mais l’auteur du manuscrit est décédé et le texte inachevé. Katz embauche alors un journaliste d’investigation pour conduire l’enquête et écrire la suite du livre. En menant des entretiens avec les protagonistes qu’il a pu retrouver, le journaliste se heurte à des fausses pistes, des souvenirs peu fiables et des faux-semblants.   Et si la vérité avait plusieurs visages ?

Quelques mots sur l’auteur Chrovici

Né en 1964 en Roumanie, E.O. Chirovici (Eugen Ovidiu Chirovici) est diplômé de l’Académie d’Etudes Economiques de Bucarest. Il travaille ensuite en tant que journaliste avant de publier son premier roman ” The Massacre ” en 1991. Il est auteur de nombreux best-sellers en Roumanie. “Jeux de miroirs” est son premier roman traduit en français.

Notre avis

Nous découvrons le manuscrit avec Peter Katz dès le deuxième chapitre. Avec un style fluide, l’auteur détaille la psychologie de chacun des personnages et nous plonge dans les méandres de la mémoire.
Le roman est découpé en 3 parties correspondant à 3 voix différentes du récit : Peter Katz, l’agent littéraire, John Keller, un de ses amis journaliste free lance et Roy Freeman, inspecteur de police à la retraite. Chacun découvre des documents et recueille différents témoignages. Cela se traduit par la confrontation de différentes versions des événements remontant à près de 30 ans.


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve

Les villes et villages de la Bretagne Sud

Nous nous sommes promenés dans plusieurs villes et villages dans la Bretagne...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.