Ciao Bella de Giuliano Serena

Ciao Bella en bref

Anna, 28 ans, va voir une psy, Elisabeth, au cours de se seconde grossesse qui la perturbe. Elle a peur tout le temps et fait des cauchemars.
Sa psy lui fait parler de son premier accouchement 3 mois avant la date prévu, où la terreur s’est mêlée au bonheur. Anna évoque ensuite différents moments de sa vie, en particulier son enfance, permettant de comprendre les origines de ses angoisses, pourquoi ces moments de panique ont pu remonter et comment affronter ses peurs.

Le Mot de l’éditeur

Grandir, pardonner et manger des pâtes.
” J’ai peur du chiffre quatre. C’est une superstition très répandue en Asie. Le rêve ! Enfin des gens qui me comprennent ! Je devrais peut-être déménager…
– Vous avez beaucoup d’autres phobies ?
– Vous avez combien d’années devant vous ? ”
Anna a peur – de la foule, du bruit, de rouler sur l’autoroute, ou encore des pommes de terre qui ont germé… Et elle est enceinte de son deuxième enfant. Pour affronter cette nouvelle grossesse, elle décide d’aller voir une psy.
Au fil des séances, Anna livre avec beaucoup d’humour des morceaux de vie. L’occasion aussi, pour elle, de replonger dans le pays de son enfance, l’Italie, auquel elle a été arrachée petite ainsi qu’à sa nonna chérie. C’est toute son histoire familiale qui se réécrit alors sous nos yeux…
À quel point l’enfance détermine-t-elle une vie d’adulte ? Peut-on pardonner l’impardonnable ? Comment dépasser ses peurs pour avancer vers un avenir meilleur ?

Quelques mots sur l’auteur Giuliano Serena

Née en Italie en 1982, Serena Giuliano est arrivée en France à l’âge de 12 ans. Diplômée d’un BTS dans le domaine bancaire, elle crée un blog mode et beauté puis un blog autour de la maternité. “Ciao Bella” est son premier roman.

Notre avis

Nous nous retrouvons dans le quotidien d’Anna qu’elle décrit pendant 8 ans avec beaucoup de justesse. L’abondance de dialogues et les réflexions d’Anna non dénuées d’humour rendent la lecture de ce roman très fluide.
Nous sommes immergés en Italie dès le début par des citations, puis tout au long du roman avec le nom des chapitres en italien qui retracent chronologiquement chacune des séances chez sa psy puis l’évocation de son enfance en Italie.


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve

Le 40 (Paris XVI)

Proche de la Seine, côté XVIème, le restaurant Le 40 propose un...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.