Le Merle bleu Vesna Maric

Le Merle bleu en bref

En 1992, une jeune fille de 16 ans, fuit la ville de Mostar après l’intensification du conflit en Bosnie-Herzégovine, avec sa femme et sa sœur. Elle rejoint ensuite la Grande-Bretagne avec sa sœur. L’auteur raconte ainsi ses 4 années d’attente du statut de réfugiée.

Le mot de l’éditeur

« Elles ont passé des heures à expliquer qu’habituellement nous avions tout : des lits, des draps, du linge de rechange brodé et même amidonné dans nos armoires ; des verres en cristal, des souvenirs, de la vaisselle en porcelaine, des passeports, des aspirateurs, des animaux domestiques, des goûts de luxe, des jours fériés, des odeurs, des bruits, et surtout, surtout, que nous nous aimions les uns les autres, que nous n’avions pas passé les cinquante dernières années à nous haïr en secret en attendant la première occasion de nous étriper au grand jour de la façon la plus sauvage qui fût. Elles voulaient expliquer que la guerre était une méprise, un stratagème inventé par des politiciens diaboliques, que ça n’avait rien à voir avec nous, les individus assis devant eux. »

Quelques mots sur l’auteur Vesna Maric

Née en 1976 à Mostar, Vesna Maric a quitté la Bosnie-Herzégovine à l’âge de 16 ans dans un convoi de réfugiés à destination du Royaume-Uni. Journaliste et auteure, Vesna travaille pour la BBC World Service et écrit des guides de voyage pour Lonely Planet.

Notre avis

Ce récit émouvant de cette tranche de vie et des rencontres nous fait prendre conscience des difficultés de l’exil. Le regard parfois léger, parfois naïf de la jeune fille et ses anecdotes renforcent l’absurdité de la guerre.


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve

Déjeuner sain dans le quartier d’affaires de la Défense

Il n’est pas évident de manger sainement à la Défense. A côté...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.