Johannesburg de Fiona Melrose

8 Eve
8

1,324 total views, 7 views today

Johannesburg en bref

Le récit se déroule la journée du 6 décembre 2013 à Johannesburg, ville en perpétuelle agitation.
September fait la manche dans la rue depuis la répression policière d’une grève à laquelle il a participée. Il s’installe tous les jours devant l’immeuble de la société minière Diamond. Sa sœur, Duduzile, employée de maison, veille sur lui et lui apporte de la nourriture et des affaires de toilette.
Gin, artiste, est partie vivre à New York il y a 20 ans. Elle est revenue quelques jours en Afrique du Sud pour organiser une fête à l’occasion des 80 ans de sa mère, Neve, plutôt réticente à l’idée de cette réception en son honneur. Elle part faire les courses au centre commercial, suivant la liste qu’elle a rédigée dans l’avion.
Mercy, commence les préparatifs à la réception en écoutant la radio, à l’affut de nouvelles de Mandela.
Peter, travaille pour l’entreprise Diamond en tant que spécialiste du droit du travail, avec Richard qui est invité à la fête d’anniversaire de Neve. Comme tous les matins, il sort courir et croise sur sa route des reporters en quête d’informations sur Mandela. Il ne parvient pas à joindre Gin, à qui il est resté très attaché depuis plus de 20 ans.
Chacun vit différemment la disparition de Nelson Mandela, en fonction de son vécu et de ses préoccupations.

Le mot de l’éditeur

Le 6 décembre 2013, Johannesburg se réveille à l’annonce de la mort de Nelson Mandela. Ce jour-là, Gin, de retour dans sa ville natale pour les quatre-vingts ans de sa mère, prépare la fête qui aura lieu le soir même. Mercy, l’employée de maison, l’aide à tout organiser, mais guette ce qui se passe dehors : quelques rues plus loin, la foule commence à se masser autour de la Résidence pour rendre hommage à Madiba. Peter, ami de jeunesse de Gin devenu juriste pour une société minière, passe devant les camions de télévision et les journalistes pendant son jogging matinal. Sur son îlot au milieu de la circulation, September, blessé par la police lors d’une grève, fait la manche avant d’aller manifester, seul, devant le siège de la mine qui l’employait. Sa sœur, Dudu, aide ménagère chez les voisins de Gin, lui apportera de quoi manger dans le bout de jardin où il a élu domicile. Johannesburg bruisse de vie et de mort en ce jour de forte chaleur et de tension historique, et Gin, qui s’est installée à New York pour fuir l’Afrique du Sud et ses démons, n’a d’autre choix que d’y replonger, tête la première.
Le deuxième roman de Fiona Melrose est un chant d’amour à sa ville ainsi qu’un subtil hommage à Mrs Dalloway de Virginia Woolf.

Quelques mots sur l’auteur Fiona Melrose

Née à Johannesburg, Fiona Melrose vit entre l’Afrique du Sud et l’Angleterre. Elle a travaillé dans l’analyse politique pour des ONG et le secteur privé.
Son premier roman, Midwinter, a été sélectionné pour le Baileys Women’s Prize for Fiction 2017. Johannesburg est son deuxième roman.

Notre avis

Ce récit concentré en une journée nous conduit d’un personnage à l’autre, décrivant par bribe leur passé, leur quotidien, leur personnalité. Il permet également d’appréhender progressivement leur positionnement dans la société sud sud-africaine et les interactions entre-eux. L’auteur partage ainsi avec nous, tout en délicatesse, alternant entre poésie et réalisme, l’ambiance si particulière de la ville de Johannesburg, dans toute sa diversité et sa complexité, dont Gin a voulu s’éloigner.

 


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve

L’invention du voyage ou l’éloge du voyage immobile

3,299 total views, 29 views today L’invention du voyage en bref Qu’est-ce que le...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.