Room d’Emma Donoghue

9 Eve
9

Room en bref

Jack vient de fêter ses 5 ans. Son quotidien, ses interrogations ressemblent à ceux des petits garçons de son âge. Né en captivité, il vit dans une chambre avec sa mère, avec qui il entretient une relation très forte. Sa seule ouverture vers le monde extérieur est une petite lucarne, la télévision et Grand Méchant Nick qui vient parfois la nuit vider les déchets et apporter des provisions.

Le mot de l’éditeur

Sur le point de fêter ses cinq ans, Jack a les préoccupations des enfants de son âge. Ou presque. Il ne pense qu’à jouer et à essayer de comprendre le monde qui l’entoure, comptant sur sa mère pour répondre à ses questions. Celle-ci occupe dans sa vie une place immense, d’autant plus qu’il vit seul avec elle dans la même pièce, depuis sa naissance. Il y a bien les visites du Grand Méchant Nick, mais la mère fait tout pour éviter à Jack le moindre contact avec lui. Jusqu’au jour où elle comprend qu’elle ne peut pas continuer à entretenir l’illusion d’une vie ordinaire. Elle va alors tout risquer pour permettre à Jack de s’enfuir.

Quelques mots sur l’auteur Emma Donoghue

Née en 1969 à Dublin, Emma Donoghue est historienne et dramaturge irlandaise. Mère de deux enfants, elle vit avec sa famille au Canada. Considérée comme une romancière qui a contribué à l’enrichissement de la littérature gay et lesbienne, elle a reçu plusieurs prix littéraires notamment le Stonewall Book Award en 1995 pour son roman “Cara et moi” (Hood) et le Ferro-Grumley Award de la fiction lesbienne en 2000 pour son roman “Slammerkin”.
Son roman “Room” a été dans la shortlist du Booker Prize et été adapté au cinéma en 2015.

Notre avis

L’auteur prend le parti pris pour cette histoire, inspirée d’un fait réel, de faire de Jack le narrateur. Le récit des événements se déroule ainsi à travers le regard de Jack. Dans la première partie roman, la tension s’accroît au fur et à mesure ses découvertes, ses sensations et sa compréhension de la situation et de son appréhension du monde extérieur. Dans le seconde partie, le rôle crucial des premières années de l’enfance se traduit dans la perception et les réactions de Jack.
L’analyse de la personnalité des principaux protagonistes est très fine. Dans ce roman très émouvant, l’auteur nous fait réfléchir au lien fusionnel entre une mère et son enfant prendre un peu de recul sur les conventions et règles qui régissent notre société.


Voir les commentaires traditionnels plus bas

Commentaires

More from Eve

Noosa (Paris XV)

Dans le Sud du XVème arrondissement, le restaurant Noosa propose des spécialités...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.