Le Monde sans fin, miracle énergétique et dérive climatique de Christophe Blain et Jean-Marc Jancovici

 1,783 total views,  3 views today

Le Monde sans fin, miracle énergétique et dérive climatique en bref

Cet album commence par la présentation par Christophe Blain, l’auteur et illustrateur, du co-auteur Jean-Marc Jancovici. Sous forme d’échanges entre eux, le thème de l’énergie et le rôle des énergies fossiles sont développés à la fois sous l’aspect historique, économique et scientifique.

Cela permet d’appréhender les enjeux environnementaux qui en découlent. La seconde partie de l’ouvrage aborde plus précisément le volet du changement climatique et des énergies non carbonées.

Le mot de l’éditeur

La rencontre entre un auteur majeur de la bande dessinée et un éminent spécialiste des questions énergétiques et de l’impact sur le climat a abouti à ce projet, comme une évidence, une nécessité de témoigner sur des sujets qui nous concernent tous. Intelligent, limpide, non dénué d’humour, cet ouvrage explique sous forme de chapitres les changements profonds que notre planète vit actuellement et quelles conséquences, déjà observées, ces changements parfois radicaux signifient. Jean-Marc Jancovici étaye sa vision remarquablement argumentée en plaçant la question de l’énergie et du changement climatique au coeur de sa réflexion tout en évoquant les enjeux économiques (la course à la croissance à tout prix est-elle un leurre ?), écologiques et sociétaux. Ce témoignage éclairé s’avère précieux, passionnant et invite à la réflexion sur des sujets parfois clivants, notamment celui de la transition énergétique. Christophe Blain se place dans le rôle du candide, à la façon de son livre « En cuisine avec Alain Passard » et de « Quai d’Orsay » signé avec l’expertise d’un coauteur : un pavé de 120 pages indispensable pour mieux comprendre notre monde, tout simplement !

Quelques mots sur les auteurs

Né en 1970 à Argenteuil, Christophe Blain a passé trois semaines en fac de droit, deux années en école de graphisme et une courte immersion dans l’art contemporain aux Beaux-Arts de Cherbourg. Remarqué suite à la publication du « Réducteur de vitesse » en 1999, Christophe Blain se révèle au grand public en illustrant « Donjon Potron-Minet » (1999 à 2006) sur des scénarios de Joann Sfar et Lewis Trondheim. En 2000, il reçoit le prix Töpffer pour « Les Ogres ». Il obtient la reconnaissance publique et critique avec les séries « Isaac le Pirate », « Socrate le demi-chien » et « Gus ». En 2010-2011, les deux volumes de « Quai d’Orsay », bande dessinée retraçant la vie au ministère français des Affaires étrangères lorsque Dominique de Villepin était ministre d’après les souvenir d’un de ses proches collaborateurs, sont très bien accueillis par la critique. Ils sont adaptés au cinéma en 2013 par Bertrand Tavernier. Il a reçu à deux reprises le prix du meilleur album du festival d’Angoulême, pour le premier tome d' »Isaac le pirate » (en 2002) et pour le tome 2 de « Quai d’Orsay » (en 2013). Christophe Blain collabore avec Jean-Marc Jancovici, considéré comme le spécialiste incontournable en matière d’énergie et de climat, et publie « Le Monde sans fin » (Dargaud), un ouvrage qui aborde avec intelligence, humour et brio les questions fondamentales liées aux enjeux énergétiques et climatiques de demain.

Né en 1962 à Paris, Jean-Marc Jancovici est ancien élève de l’École polytechnique (promotion 1981) et diplômé de l’École nationale supérieure des télécommunications de Paris (1986). Il devient consultant et collabore depuis 2001 avec l’ADEME pour la mise au point du bilan carbone. Il est auteur de plusieurs ouvrages sur la question climatique. En 2000 il est entré au comité de la Fondation Hulot. En 2001, en tant que consultant, il a mis au point le bilan carbone avant de créer en 2007, avec Alain Grandjean, Carbone 4, une société de conseil et de données spécialisée dans les questions liées au changement climatique. Il est président du think tank The Shift Project, enseignant à Mines ParisTech, membre du Haut conseil pour le climat et conférencier.  « Le Monde sans fin » est sa première bande dessinée réalisée avec Christophe Blain.

Notre avis

Beaucoup de concepts imagés permettent de vulgariser l’analyse de la situation et les réflexions de Jean-Marc Jancovici. Les dessins, non dénués d’humour, malgré parfois la gravité des sujets évoqués, y contribuent aussi. Cet ouvrage est d’autant plus d’actualité où mes questions d’indépendance énergétique de l’Europe se pose avec acuité.

Commentaires via Facebook (pour les commentaires traditionnels, voir en bas de l'article)

More from Eve
Un voyage culinaire en Italie avec le restaurant Giallo Oro
 6,997 total views,  1 views today Dans le 16ème arrondissement, le restaurant Giallo Oro...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.