Dubrovnik

Loading

Attaqués par les Slaves, les habitants d’Epidaurum (aujourd’hui Cavtat) sont allés se réfugier sur un îlot rocheux séparé du continent par un petit chenal. Ainsi, au VIIe siècle, Raguse est née, et a rapidement été cerclée de remparts pour se protéger des invasions.

Elle a fusionné au XIIe siècle avec la cité de Dubrovnik qui s’étendait de Zaton à Cavtat, et le chenal fut comblé : c’est l’actuel Stradun, ou Placa.

Malgré les différentes dominations (vénitienne, ottomanne…) qu’elle a subi au cours de l’Histoire, la Respublica Ragusina a prospéré jusqu’au XVIIe siècle. Elle est devenue un puissant centre marchand mais aussi artistique et culturel, ainsi qu’une puissance respectée, disposant de sa propre flotte.e

Le tremblement de terre de 1667 qui a fait 5 000 morts a laissé la cité en ruines et marqué le début de son déclin. L’invasion par Napoléon de Dubrovnik a fait tomber la République de Raguse pour de bon. Elle a été cédée à l’Empire Austro-hongrois, en 1815, auquel elle a appartenu jusqu’à sa chute en 1918. Intégrée ensuite dans la Yougoslavie, Dubrovnik n’a pas été épargnée par la guerre.

Bien que les Serbes convoitaient cette ville, les bombardements en 1991 et 1992 ont causé d’énormes dégâts à la ville. Aujourd’hui, celle-ci est entièrement reconstruite (grâce notamment aux tuiles de Toulouse).

 

 

  
 

Pour poursuivre votre découverte de la Croatie

Commentaires via Facebook (pour les commentaires traditionnels, voir en bas de l'article)

More from Eve
La pire soirée de ta vie d’Andy
La pire soirée de ta vie en bref Sacha, Lucas et Clara...
Read More
Join the Conversation

1 Comments

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.